SUR LES RIVES DE LA VOL­GA Des­ti­na­tion le Ca­fé Pou­ch­kine

Des­ti­na­tion le Ca­fé Pou­ch­kine de Mos­cou ou de Pa­ris pour un me­nu tra­di­tion­nel russe qui fait chan­ter les sa­veurs et donne en­vie de se ré­fu­gier dans une dat­cha…

My Cuisine - - Sommaire - Re­cettes Ca­fé Pou­ch­kine Texte et pho­tos Franck Sch­mitt

NOËL VER­SION OR­THO­DOXE

En Rus­sie, Noël se cé­lèbre non pas le 25 dé­cembre mais dans la nuit du 6 au 7 jan­vier. Le 6, toute la jour­née, on jeûne en pré­pa­rant le re­pas du soir. La fête com­mence lors­qu’on aper­çoit la pre­mière étoile dans le ciel – ré­fé­rence à l’étoile qui gui­da les Rois mages. Les fa­milles dressent un pin dans le sa­lon. Il est ri­che­ment dé­co­ré et tou­jours or­né d’une étoile au som­met. Les plus jeunes at­tendent im­pa­tiem­ment le père Noël, ap­pe­lé Ded Mo­roz. Les Russes aiment croire qu’il vit en Rus­sie, près de la ville de Ve­li­ki Ous­tioug, avec sa fille Sne­gu­ro­ch­ka, la fée des neiges. Le soir des fes­ti­vi­tés, des pe­tites cho­rales d’en­fants vont de mai­son en mai­son chan­ter des chan­sons li­tur­giques en por­tant une étoile au bout d’une perche. Ils ré­coltent quelques dons et dou­ceurs.

UN FES­TIN COM­PO­SÉ DE 12 PLATS

À table, la tra­di­tion veut que l’on serve douze plats. Les fa­milles les plus tra­di­tion­nelles dé­posent du foin sur la table, rap­pel de la crèche et de la Na­ti­vi­té. Cô­té spé­cia­li­tés cu­li­naires, on sert des

bli­nis, des va­ré­ni­ki (pe­tits chaus­sons four­rés à la viande ou aux lé­gumes), du por­ce­let far­ci, de l’oie frite, des plats à base de pois­son, de l’as­pic, des

sau­cisses mai­son et des pieds de boeuf en ge­lée avec du rai­fort. Pour le des­sert, la kou­tia est un pas­sage obli­gé : c’est une pré­pa­ra­tion à base de graines (fro­ment, pa­vot…), de noix di­verses, de miel et de fruits secs. Mais on dé­guste aus­si des ko­liad­ki (des chaus­sons au fro­mage blanc), du pain d’épice et des bis­cuits au pa­vot et au miel.

Des chefs de ta­lent

À Pa­ris, au nou­veau Ca­fé Pou­ch­kine à la Ma­de­leine, le chef Tho­mas Ros­si di­rige de main de maître la cui­sine cô­té sa­lé. En pâ­tis­se­rie, c’est Ni­na Mé­tayer qui of­fi­cie avec brio, en ri­va­li­sant de créa­ti­vi­té. Tous deux nous pro­posent un me­nu à quatre mains ins­pi­ré de la carte de l’éta­blis­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.