MADE IN FRANCE Pe­tits et grands chan­tiers car­tonnent

Neptune Yachting Moteur - - Salon Cannes Yachting Festival 2018 -

Si les ventes de ba­teaux made in France ont ten­dance à stag­ner dans l’Hexa­gone (lire l’ar­ticle page 18), les chan­tiers fran­çais af­fichent des ré­sul­tats en pro­gres­sion constante chaque an­née. Ce signe de bonne san­té est dû es­sen­tiel­le­ment aux per­for­mances de nos marques à l’étran­ger, en Eu­rope prin­ci­pa­le­ment, mais aus­si aux Etats-Unis et au Moyen-Orient. Ce­la pro­fite aux grands comme aux pe­tits chan­tiers. Tou­jours au som­met, le groupe Bé­né­teau est la lo­co­mo­tive du sec­teur avec un chiffre d’af­faires qui fran­chit en­core cette an­née le seuil du mil­liard d’eu­ros. Avec des ba­teaux ex­trê­me­ment bien placés en prix et un ré­seau de dis­tri­bu­tion mon­diale sans com­pa­rai­son, les marques Bé­né­teau, Jean­neau et La­goon pour les ca­ta­ma­rans ont ren­for­cé leur po­si­tion par­tout dans le monde. Les ve­dettes Pres­tige pro- duites en Ven­dée par Jean­neau ont écra­sé la concur­rence sur le mar­ché des 40/60 pieds (12/18 mètres de long). Il en va de même pour Bé­né­teau et sa gamme de niche Swift Traw­ler, qui a in­ven­té le ba­teau de voyage ra­pide, par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­cié aux EtatsU­nis. Le ST47, pré­sen­té à Cannes en avant-pre­mière, de­vrait faire une belle car­rière com­mer­ciale tout comme le NC37 de Jean­neau, der­nier-né de la sé­rie «New Concept» qui car­tonne dans les pays scan­di­naves.

Des pers­pec­tives pour Igua­na

A une toute autre échelle, l’in­no­va­tion la plus ra­di­cale est la voie royale sui­vie par le Pe­tit Pou­cet Igua­na. Dix ans après son pre­mier ba­teau à che­nille ré­trac­table, le chan­tier caen­nais est per­for­mant dans le monde en­tier. Son mo­dèle Com­mu­ter est dé­jà un suc­cès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.