La fia­bi­li­té des IPS de Vol­vo

Neptune Yachting Moteur - - Courrier Des Lecteurs Ecrivez-nous - A. Du­bois (par cour­riel)

Je suis sur le point de chan­ger de ba­teau (lignes d’arbre clas­siques) pour un nou­veau mo­dèle mo­to­ri­sé avec des IPS 600 de Vol­vo. Je tente de­puis d’avoir di­vers avis éclai­rés, sur la fia­bi­li­té de cette tech­no­lo­gie. Pour mon con­ces­sion­naire, ce sont d’ex­cel­lents mo­teurs et trans­mis­sions, pour le chan­tier qui en­tre­tient mon ac­tuel ba­teau éga­le­ment. Mais j’en­tends sou­vent sur les pon­tons d’autres sons de cloches. Avez-vous des re­tours sur les IPS ?

La ré­ponse de nep­tune

Vol­vo Pen­ta est un mo­to­riste in­ter­na­tio­nal qui a beau­coup mi­sé sur les IPS (In­board Per­for­mance Sys­tem), dont les pre­miers mo­dèles sont sor­tis en 2004. De­puis cette date, Vol­vo s‘est im­po­sé sur tous les sec­teurs de la plai­sance avec une gamme comp­tant 12 puis­sances, de 260 ch (IPS 350) jus­qu’à 1 000 ch (IPS 1350). A Nep­tune, nous es­sayons beau­coup de ba­teaux en IPS, qui sont neufs il est vrai, et n’avons ja­mais ren­con­tré de pro­blème lors de ces es­sais. Mais nous en­ten­dons aus­si, comme d’autres plai­san­ciers, quelques com­men­taires sur tel ou tel in­ci­dent qui se­rait ar­ri­vé à un pro­prié­taire équi­pé d’IPS. Vol­vo Pen­ta mo­to­rise la ma­jo­ri­té des ba­teaux dans les puis­sances dis­po­nibles en IPS, avec la confiance des chan­tiers qui ne peuvent se per- mettre de perdre leur ré­pu­ta­tion, mais, face au nombre co­los­sal de mo­teurs dis­tri­bués, il est presque nor­mal qu’il y ait une part d‘in­ci­dent. C‘est la ran­çon de la gloire...

Lan­cés il y a 14 ans, les IPS de Vol­vo ne cessent de se dé­ve­lop­per et équipent la plu­part des cales mo­teurs ac­tuelles concer­nées par les puis­sances dis­po­nibles en IPS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.