Exu­ma Cays Land and Sea Park

De­puis près de 60 ans, le Parc pré­serve l’ex­tra­or­di­naire beau­té et la bio­di­ver­si­té d’une grande par­tie des Exu­mas.

Neptune Yachting Moteur - - Location Croisière Aux Bahamas -

Créé en 1959 par le gou­ver­ne­ment ba­ha­méen sur pro­po­si­tion de per­son­na­li­tés et scien­ti­fiques amé­ri­cains, l’Exu­ma Cays Land and Sea Park était lors de son inauguration l’un des pre­miers sites vi­sant à la pré­ser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment ma­rin au monde. Cou­vrant une large par­tie de l’ar­chi­pel, il s’étend sur une su­per­fi­cie to­tale de 456 km et pro­tège une grosse quin­zaine de Cays. Au coeur de cette zone, le la­gon aux mille nuances de bleu de Wa­de­rick Wells Cay ac­cueille les bu­reaux des gar­diens du Parc. Leur tra­vail consiste en grande par­tie à sen­si­bi­li­ser et in­for­mer les plai­san­ciers de pas­sage des règles, qui se ré­sument par une for­mule aus­si pré­cise que la­pi­daire :

(«Ne pre­nez que des pho­tos, ne lais­sez que vos em­preintes»). Les gar­diens gèrent éga­le­ment six zones de mouillages per­met­tant de li­mi­ter l’im­pact de l’an­crage sur les fonds ma­rins. Le Parc, où il est for­mel­le­ment in­ter­dit de pê­cher, est de­ve­nu, con­for­mé­ment au sou­hait ini­tial lors de sa créa­tion, une zone de re­pro­duc­tion de pre­mière im­por­tance. La po­pu­la­tion de conques y est ain­si beau­coup plus éle­vée qu’ailleurs et des lan­goustes ba­guées dans le Parc ont été re­trou­vées dans des îles dis­tantes de 70 milles. Le lieu est aus­si connu pour abri­ter une po­pu­la­tion de tor­tues et d’oi­seaux ma­rins ni­cheurs et fait of­fice de halte pri­vi­lé­giée pour di­verses es­pèces d’oi­seaux mi­gra­teurs. ● In­for­ma­tions Bnt.bs/exu­ma-cays-land-sea-park

Si­tués au mi­lieu de la zone sous pro­tec­tion, les lo­caux du Parc per­mettent aux gar­diens de sillon­ner fa­ci­le­ment le ter­ri­toire cou­vert.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.