La tor­nade de Ville­neuve ana­ly­sée par des pas­sion­nés

« Nice Mé­téo » a me­né l’en­quête sur le phé­no­mène sur­ve­nu dans la nuit de mercredi à jeudi. Par­tie du lit­to­ral, la tor­nade est re­mon­tée jus­qu’à Vence, en pas­sant par La Colle et Saint-Paul Ils ont sui­vi le phé­no­mène pas à pas sur treize ki­lo­mètres

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - Côte D’azur - M. T. ET M. D.

Pas­sion­nés par les phé­no­mènes mé­téo­ro­lo­giques hors du com­mun, l’équipe de Nice Mé­téo n’est évi­dem­ment pas res­tée in­sen­sible à la tor­nade qui s’est dé­cla­rée dans la nuit de mercredi à jeudi dans un sec­teur, croyait-on, li­mi­té à Ville­neuve-Lou­bet. Grâce aux té­moi­gnages re­cueillis sur les ré­seaux so­ciaux et les consta­ta­tions ef­fec­tuées sur place par An­tho­ny Bru­nain, l’as­so­cia­tion a dé­cou­vert que le phé­no­mène était re­mon­té, sur 13 km, jus­qu’à Vence.

« De sur­prises en sur­prises »

« On est al­lé de sur­prises en sur­prises » ra­conte le jeune homme en­thou­siaste. Sur leur site In­ter­net www.me­teo06.fr ils dé­voilent les ré­sul­tats de leur en­quête (lire ci-des­sous) et lancent un ap­pel à té­moins pour ten­ter de re­trou­ver les chaî­nons man­quants. « Entre 2 et 3 heures, une cel­lule ora­geuse qui gagne en in­ten­si­té aborde les côtes des Alpes-Ma­ri­times par l’Est du Cap d’An­tibes. Elle est suf­fi­sam­ment dy­na­mique pour gé­né­rer une trombe ma­rine qui pro­gresse de 13 km en­vi­ron dans les terres entre Ville­neuve-Lou­bet plage et Vence. Soit une tor­nade qui a du­ré entre 45 mi­nutes et 1 heure » conclut l’équipe de Nice Mé­téo sur son site In­ter­net www.me­teo06.fr. Grâce aux dé­gâts ob­ser­vés sur place, il lui a été pos­sible de suivre la tra­jec­toire de la tor­nade.

Ville­neuve-Lou­bet

« La trombe touche terre aux abords de la RD6098 à Ville­neuve-Lou­bet, sur un fin banc de plage. Elle pro­voque ses pre­miers dé­gâts lé­gers » (caisse de la sta­tion­ser­vice ren­ver­sée, tuiles en­vo­lées, etc). La trombe de­ve­nue tor­nade tra­verse une voie SNCF. On re­trouve sa trace aux abords de la RM6007. Elle aborde alors une zone com­mer­ciale et un bâ­ti­ment à usage d’ha­bi­ta­tion. Elle gagne en in­ten­si­té. Sa tra­jec­toire se mo­di­fie lé­gè­re­ment et s’oriente au nord-est. Elle tra­verse l’ave­nue des Mau­rettes tout en étant tou­jours très ac­tive. Des dé­gâts sont si­gna­lés en­suite sur le haut des Mau­rettes et le quar­tier des Es­sart s». Puis l’en­quê­teur perd sa trace entre le quar­tier des Es­sarts et la sor­tie de Ville­neuve-Lou­bet vil­lage.

La Colle et Saint-Paul

« Elle se di­rige en­suite vers les rives ouest du Loup et Ca­nyon Fo­rest où nous re­trou­vons à nou­veau sa trace à La Colle-sur-Loup, par le bas du che­min des Caillades et le bas Cam­pons. Il est 2h40 » note Nice Mé­téo qui perd une nou­velle fois sa trace jus­qu’à Saint-Paul-deVence.

Vence

« Puis la tor­nade pour­suit sa route vers Vence où elle aug­mente for­te­ment en in­ten­si­té. Les dé­gâts sont im­pres­sion­nants : arbres cen­te­naires dé­ra­ci­nés et cas­sés, oli­viers ébran­chés, tram­po­line mas­sif en­vo­lé, ton­deuse ther­mique dé­pla­cée sur 50 mètres, a consta­té l’équipe. A la li­mite des com­munes de Vence et Saint-Paul elle se di­rige dans le val­lon du Mal­van où nous per­dons à nou­veau sa trace ». « Nous sommes dé­jà à 10 km de cou­loir tor­na­dique et c’est ex­cep­tion­nel pour notre dé­par­te­ment. Mais de nou­veaux té­moi­gnages nous par­viennent. Le quar­tier Saint-Do­nat à Vence est si­nis­tré éga­le­ment. Elle pro­voque des dé­gâts mi­neurs et dis­crets sur la par­tie basse. Mais elle re­gagne à nou­veau en in­ten­si­té pro­gres­si­ve­ment » ter­mine Nice Mé­téo. Puis­qu’ils perdent la trace de la tor­nade sur 3 à 4 km, entre La Colle-sur-Loup et les hauts de Saint-Paul-deVence. « Au-de­là, on est au col de Vence. Il n’y a ni arbre, ni ha­bi­ta­tion donc si la tor­nade a conti­nué, on ne pour­ra pas le prou­ver » ex­plique An­to­ny. An­to­ny, Mat­thieu, Tris­tan, Ra­phaël et Gaël com­posent l’équipe de Nice Mé­téo. An­to­ny Bru­nain,  ans, in­fir­mier, sa­peur-pom­pier vo­lon­taire et pas­sion­né de pho­tos, a créé la page Fa­ce­book pour une mé­téo lo­cale la plus fiable pos­sible et pour par­ta­ger ses pho­tos. Il a été re­joint par Mat­thieu Da­niel,  ans, comp­table chez un syn­dic et Tris­tan Ber­gen,  ans, étu­diant en sciences de la terre et de l’en­vi­ron­ne­ment. Ra­phaël Cho­chon,  ans, en BTS Amé­na­ge­ments pay­sa­gers, « geek de la mé­téo » est le web­mas­ter de Nice Mé­téo. Il s’est équi­pé d’une sta­tion mé­téo qui re­lève en temps réel pres­sion, hu­mi­di­té, tem­pé­ra­ture, vent et plu­vio­mé­trie. Sa pas­sion pour l’in­for­ma­tique l’a conduit à cons­truire un site, ni­ce­me­teo.fr, qui per­met de vi­sua­li­ser ses don­nées en temps réel. Il fait par­tie main­te­nant de notre équipe avec son site ni­ce­me­teo.fr. Gaël Ros­si­gno­li, Gras­sois et ani­ma­teur dans une école pri­maire, a re­joint l’équipe en no­vembre .

(Pho­to M. D.) (Pho­to R. R.)

A Vence, dans le quar­tier de la Sine, la tor­nade a dé­ra­ci­né un arbre. Dans le quar­tier des Caillades, à La Colle-sur-Loup, un tram­po­line a été pro­je­té sur une ligne EDF, pro­vo­quant une cou­pure de cou­rant dans tout le quar­tier. (Pho­to Bri­gitte Re­né via Nice Mé­téo ) Mat­thieu, An­to­ny et Tris­tan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.