Les grandes ma­noeuvres Haut-pays A Grasse, un quatre étoiles en pro­jet A Nice, le Ne­gres­co a dé­ployé sa nou­velle aile

Nice-Matin (Cannes) - - Le Dossier Du Jour -

Le pro­jet Dia­mant. Un trait d’union entre la gare Thiers, à Nice, et l’ave­nue Jean-Mé­de­cin. Un des­sein contro­ver­sé étant don­né le choix ar­chi­tec­tu­ral, très contem­po­rain, re­te­nu. Les lignes si­gnées du re­nom­mé Da­niel Li­bes­kind, fai­saient par­tie des quatre qui res­taient en lice le 17 no­vembre. Treize pro­po­si­tions, au to­tal avaient été faites. Le pro­jet lau­réat, que va réa­li­ser à sa charge un pro­mo­teur, la Com­pa­gnie de Phals­bourg, in­tègre donc un hô­tel Hil­ton. Sur 19000 m2 de plan­cher au to­tal, plus de 4 600 m2 se­ront ain­si dé­diés à l’éta­blis­se­ment hô­te­lier. Qui de­vrait comp­ter 120 chambres. Au­tour, se­ront créés : une salle de spec­tacle, des bu­reaux, des es­paces de co­wor­king, des sur­faces com­mer­ciales, des ca­fés, des res­tau­rants – dont un pa­no­ra­mique –, et une salle de fit­ness. Une mu­ta­tion, pour le site, à 62,5 mil­lions d’eu­ros. Et des tra­vaux qui pour­raient dé­mar­rer à la fin de l’an­née 2017 avec une li­vrai­son pro­gram­mée en 2019. Juste avant le pro­jet d’un cinq étoiles à l’an­cien couvent de la Vi­si­ta­tion, dans le Vieux-Nice – 76 chambres li­vrai­son fin 2019 –, c’est le chan­tier hô­te­lier le plus im­por­tant de la ca­pi­tale azu­réenne. Ce mois-ci, ou au plus tard le mois pro­chain, on de­vrait pou­voir dé­cou­vrir le nou­vel hô­tel quatre étoiles du cé­lèbre ar­chi­tec­te­de­si­gner-ur­ba­niste Jean-Mi­chel Wil­motte en plein centre de Cagnes-sur-Mer. Le nom de l’ex­ploi­tant se­ra alors dé­voi­lé, ain­si qu’une chambre té­moin. Se­lon la mai­rie, six groupes in­ter­na­tio­naux sont can­di­dats pour gé­rer ce fu­tur éta­blis­se­ment haut de gamme qui at­tise la cu­rio­si­té de­puis des mois. Dé­bu­tée il y a un an, la construc­tion va bon train et de­vrait être com­plè­te­ment ache­vée pour cet été. Les clients se ver­ront pro­po­ser 89 grandes chambres d’une moyenne de 24 m², dont quelques suites al­lant jus­qu’à 42 m², mais aus­si une pis­cine sur le toit, deux salles de sé­mi­naire à des­ti­na­tion du tou­risme d’af­faires ain­si qu’un res­tau­rant avec cui­sine ou­verte. Une pe­tite ter­rasse était éga­le­ment pré­vue sur la place ar­bo­rée qui doit être réa­li­sée de­vant l’hô­tel. Une des deux nou­velles places dont doit être do­té le quar­tier ré­no­vé, avec vue sur le châ­teau Gri­mal­di et le vil­lage mé­dié­val du Haut-de-Cagnes. Ce nou­vel hô­tel por­te­ra à quatre le nombre d’hô­tels quatre étoiles à Cagnes. A Grasse, un hô­tel 4 étoiles est en pro­jet sur l’em­pla­ce­ment de l’an­cien hô­tel des Par­fums, trans­for­mé il y a quelques an­nées en ré­si­dence hô­te­lière, puis fer­mé. Si­tué à la sor­tie nord de la ville, à deux pas des Fon­taines Par­fu­mées, le nou­veau la­bo­ra­toire centre d’études de Dior et LVMH, le pro­jet pré­voit 3500 m2 de sur­face de plan­cher, sur 5 ni­veaux, pour 80 chambres et suites. Por­té par le pro­mo­teur mar­seillais Pro­gé­réal, il a été confié à l’ar­chi­tecte Jean-Mi­chel Wil­motte. Les tra­vaux pour­raient dé­mar­rer cette an­née par la dé­mo­li­tion de l’an­cien hô­tel des Par­fums, pour une ou­ver­ture es­pé­rée en 2019.

Hô­tel et centre de re­mise en forme à Andon-Tho­renc

A Andon-Tho­renc, dans le haut-pays gras­sois, le pro­jet de l’ex-cou­reur cy­cliste Alexandre Vi­no­kou­rov, est tou­jours à l’étude sur le do­maine du Clos d’Ala­ry. Fin 2015, la pré­fec­ture a don­né son feu vert à la créa­tion d’une Uni­té Tou­ris­tique Nou­velle qui de­vrait ac­cueillir un centre de re­mise en forme et un hô­tel de 54 chambres et suites et 36 lodges. En tout 9000 m2 de construc­tion, sur 7 des 44 hec­tares de la pro­prié­té. Au col de Tende, il est pré­vu qu’un hô­tel cinq étoiles soit construit sur le ter­rain du fort cen­tral, en col­la­bo­ra­tion avec la so­cié­té Six Senses. La com­mune de Li­mone li­bère ac­tuel­le­ment des lo­caux, l’en­trée de­vant se faire cô­té ita­lien. Golf et piste d’hé­li­co­ptère sont an­non­cés pour sa­tis­faire aux en­vies d’une clien­tèle très haut de gamme. En lieu et place de l’an­cienne (et mo­nu­men­tale) gare de SaintDal­mas-de-Tende, le pro­jet d’un hô­tel quatre étoiles, as­sor­ti, entre autres, de  vil­las en ac­ces­sion à la pro­prié­té, d’une au­berge de jeu­nesse, d’un au­di­to­rium, d’un parc aqua­tique de­vrait voir le jour. Ré­pon­dant au nom de « Re­lais de la mar­quise ». Le per­mis de construire a été ac­cor­dé et les tra­vaux de­vraient dé­mar­rer cette an­née. En fin d’an­née, cô­té Ri­vo­li, le Ne­gres­co a dé­voi­lé de nou­veaux es­paces mê­lant clas­sique et mo­der­ni­té. Une nou­velle aile et sept chambres qui donnent sur le parc de la vil­la Mas­sé­na et comptent cha­cune une tren­taine de mètres car­rés de sur­face. Un ciel rond ba­rio­lé, une tête de lit évo­quant la dua­li­té des deux astres lu­naire et so­laire, lo­vés dans des tis­sus gla­cés ou sa­ti­nés, lit king size, salle de bain en marbre avec ca­bine de douche mo­du­lable, pro­duits de toi­lette éco­la­bel re­char­geables. Sur ce pro­jet, le Ne­gres­co a sol­li­ci­té quatre ar­ti­sans bé­né­fi­ciant du la­bel En­tre­prise du pa­tri­moine vi­vant (EPV), consa­crant la fa­bri­ca­tion fran­çaise top ni­veau. L’es­tam­pille EPV se­ra de nou­veau ap­po­sée lors d’une pro­chaine étape de ré­no­va­tion, avec un autre chal­lenge : l’en­tière ré­no­va­tion de cinq chambres réa­li­sée par les ta­pis­siers pri­vés du cinq étoiles.

Les tra­vaux ont dé­bu­té il y a un an, le nom de l’ex­ploi­tant de­vrait être connu très bien­tôt.

L’éta­blis­se­ment aux lignes très contem­po­raines se­ra si­tué entre l’ave­nue Jean-Mé­de­cin et la gare Thiers. Un quatre étoiles est en pro­jet en lieu et place de l’an­cien hô­tel des par­fums. En six mois de tra­vaux, les de­si­gners Marc Her­trich et Ni­co­las...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.