Nice-Matin (Cannes)

Mandelieu s’est fait du bien

- K.N.

DHR Pts J G N P D Au stade de la Vernède à Mandelieu, Mandelieu bat Carnoux 3-0 (3-0). Arbitres : M. El Kandouly assisté de MM. Lungeri et Hristea. Buts : Berriche (34’, 39’), Westerkamp (45’). Avertissem­ents : Coti (57’) à Mandelieu ; Lecoeur (38’), Farissi (38’), Coly (48’) à Carnoux. Mandelieu : Radic – Borges Gomes, Goumy, Ionutescu (cap.), Santin Battre Carnoux, le 2e du classement, est une belle performanc­e pour les joueurs de Boubaker qui poursuiven­t ainsi leur marche en avant et confirment aussi leur succès du match aller. Car il semble que cette équipe carnoussie­nne réussisse plutôt bien aux Mandolocie­ns qui capitalise­nt sept buts sur les deux rencontres sans en concéder un seul. Pourtant, cela ne débute pas très bien pour les « blanc et vert » qui se laissent bousculer par une formation revanchard­e. Une domination, sans conséquenc­e, qui va durer une demi-heure avant que sur un bon travail de Westerkamp dans la surface, la reprise de Berriche fuse sur le synthétiqu­e (1-0, 34’). En confiance, l’avant-centre mandolocie­n va doubler la mise sur un coup franc direct qui se loge sous la transversa­le de Nekkar (2-0, 39’). Une belle réussite affirmée juste avant la coupure sur un jeu en triangle entre Berriche, Boland et enfin Westerkamp Classement Pts J G N P D à la finition (3-0, 45’). Un coup au moral dont les Provençaux ne se relèveront pas, d’autant qu’en seconde période, les joueurs de Boubaker font ce qu’il faut pour conserver ce bel avantage. L’USMN pointe au 2e rang.

 ?? Journée  ?? Le Cagnes/Cros de Lahouel (en rouge) a fait la différence en première période.
Journée  Le Cagnes/Cros de Lahouel (en rouge) a fait la différence en première période.

Newspapers in French

Newspapers from France