Les filles de Mou­gins en Ligue A

Les pro­té­gées de Ma­rie Ta­ri n’ont pas failli face à Istres en l’em­por­tant 3 sets à 1 dans leur salle fé­tiche des Oi­seaux. Un suc­cès qui les pro­pulse dans l’élite fran­çaise

Nice-Matin (Cannes) - - La Une -

Elles n’avaient be­soin que d’un point face à Istres, mais c’est par la grande porte que les vol­leyeuses de Mou­gins ont vou­lu va­li­der leur en­trée en LAF en s’im­po­sant en quatre manches. Une mon­tée his­to­rique, par­ta­gée avec de nom­breux sup­por­ters, par­te­naires et aus­si d’an­ciennes joueuses ayant par­ti­ci­pé à cette belle aven­ture en­ta­mée de­puis une di­zaine d’an­nées.

La der pour Iri­na

Pour Iri­na La­laz­he­vich, c’était « la der ». À 45 ans, l’an­cienne joueuse du RC Cannes et in­ter­na­tio­nale fran­çaise re­join­dra Ma­rie Ta­ri sur le banc des en­traî­neurs la sai­son pro­chaine. Aus­si, l’émo­tion est là pour celle qui a si­gné au club mou­gi­nois il y a huit sai­sons. « Je peux par­tir à la re­traite avec la sa­tis­fac­tion d’avoir at­teint nos deux ob­jec­tifs de la sai­son. C’est top de fi­nir ma car­rière comme ça .»

Une nou­velle ligne sur le CV de Ma­rie Ta­ri

À quelques pas de sa ca­pi­taine, Ma­rie Ta­ri a en­core du mal à réa­li­ser. Celle que l’on sur­nomme dé­jà « la ma­gi­cienne » dans le mi­lieu, vient d’ame­ner son groupe au plus haut ni­veau, agré­men­té d’un deuxième titre en coupe de France. Fière de ses joueuses, l’en­traî­neur du MOM in­siste avant tout sur l’état d’es­prit de son équipe. « Ce que nous ve­nons de vivre est à l’image de cette belle aven­ture hu­maine. J’ai beau­coup ap­pris avec toutes les joueuses qui ont com­po­sé les dif­fé­rentes équipes de­puis notre ac­ces­sion en N3. En fait, ce sont elles qui m’ont conduite jusque-là et j’es­père qu’on nous don­ne­ra les moyens fi­nan­ciers pour bien vivre en LAF. C’est cette ligne-là qui man­quait en­core à mon pal­ma­rès ».

Entre bon­heur et in­quié­tude

Fré­dé­ric Pas­to­rel­lo pré­fère l’ombre à la lu­mière aus­si ses pre­miers mots vont à ses joueuses, à son staff tech­nique, à toutes ses équipes de jeunes et à l’en­semble des bé­né­voles qui com­posent « son » club. As­su­ré­ment très heu­reux et fier du tra­vail ac­com­pli de­puis son ar­ri­vée à la pré­si­dence du club en 1999, le chef d’en­tre­prise se penche dé­jà sur le cô­té plus obs­cur de sa nou­velle mis­sion qui se­ra de pré­sen­ter un bud­get conforme aux exi­gences de la Ligue Na­tio­nale. Pour ce­la, Fré­dé­ric Pas­to­rel­lo compte sur le sou­tien de sa mu­ni­ci­pa­li­té qui a dé­jà pro­mis de mettre aux normes le sol du gym­nase ain­si que son éclai­rage, mais aus­si sur de nou­veaux in­ves­tis­seurs pri­va­tifs prêts à faire confiance aux vol­leyeuses mou­gi­noises. Créa­tion d’un pré-centre de for­ma­tion

Car outre, son en­trée of­fi­cielle en LAF, le MOM va éga­le­ment ou­vrir un pré­centre de for­ma­tion ou­vert aux M13, M15 et M17, filles et gar­çons en­tou­rés d’un staff spor­tif, mé­di­cal ain­si qu’une aide aux de­voirs grâce aux ac­cords ob­te­nus avec 4 col­lèges et 3 lycées. Pre­miers tests d’en­trée ce mercredi aux Oi­seaux (in­for­ma­tions 06.13.68.34.04).

Un maire at­ten­tif

Ri­chard Ga­ly n’au­rait man­qué la fête pour rien au monde. Comme un vrai sup­por­ter, le maire de Mou­gins sa­voure le suc­cès de « ses » joueuses qu’il a ac­com­pa­gné de­puis ses mon­tées suc­ces­sives. « C’était un abou­tis­se­ment at­ten­du et ce­la pro­met des der­bys chauds-bouillants pour la sai­son pro­chaine ». Voi­là qui laisse au­gu­rer de bons pré­sages ! K. NATTON

(Pho­to Gilles Traverso ) (DR) !DR

Mo­ments de joie etd e par­tage avec les sup­por­ters pour les joueuses de Ma­rie Ta­ri et du pré­sident Fré­dé­ric Pas­to­rel­lo. Les Mou­gi­noises l’ont em­por­té en  sets face à Istres. Le clap­ping made in MOM à la salle des Oi­seaux

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.