Ap­pel à nos lec­teurs Mai  comme vous l’avez vé­cu

Nice-Matin (Cannes) - - France -

Face au «choc dé­mo­gra­phique » du vieillis­se­ment, Em­ma­nuel Ma­cron s’est en­ga­gé à s’at­te­ler au chan­tier du fi­nan­ce­ment de la dé­pen­dance, en évo­quant deux pistes pos­sibles. «Nous avons au­jourd’hui en­vi­ron 1,5 mil­lion de per­sonnes qui ont plus de 85 ans ; à l’ho­ri­zon 2050, ce se­ra 5 mil­lions», a sou­li­gné le chef de l’État di­manche soir. «On va in­ves­tir parce qu’il n’y a pas d’autre choix», a-t-il ajou­té, sou­li­gnant que les per­sonnes ar­rivent en mai­son de re­traite de plus en plus âgées et de plus en plus dé­pen­dantes. Deux dé­pu­tées (LREM et LFI) ont es­ti­mé à plus de 200000 les re­cru­te­ments né­ces­saires dans les quatre ans, pour un coût com­pris entre 7 et 10 mil­liards d’eu­ros.

Dé­jà  mil­liards d’eu­ros pu­blics

Les ser­vices sta­tis­tiques du mi­nis­tère de la San­té ont chif­fré en oc­tobre à près de 24 mil­liards d’eu­ros les dé­penses pu­bliques – État et dé­par­te­ments – liées à la dé­pen­dance en 2014 (soins de san­té, perte d’au­to­no­mie et hé­ber­ge­ment), soit 1,1 point de PIB. Et se­lon leurs pro­jec­tions, elles dé­pas­se­raient 2 points de PIB en 2060. En outre, 6,3 mil­liards d’eu­ros sont fi­nan­cés par les mé­nages: la somme res­tant à la charge des ré­si­dents des Eh­pad après aides pu­bliques est éva­luée à 1 758 eu­ros par mois en moyenne, pour une pen­sion de re­traite moyenne de 1376 eu­ros bruts. Au-de­là des be­soins à court terme, Em­ma­nuel Ma­cron a pris « l’en­ga­ge­ment so­len­nel » de «cons­truire un fi­nan­ce­ment pé­renne». Évo­quant la pré­sen­ta­tion de « tra­vaux » au «deuxième se­mestre de cette an­née», il a sou­hai­té «qu’entre la fin de l’an­née 2018 et l’an­née 2019 nous puis­sions po­ser les bases».

Jour­née de so­li­da­ri­té : la CFDT op­po­sée

In­ter­ro­gé sur l’idée d’une 2e jour­née de so­li­da­ri­té (1), évo­quée la se­maine der­nière par la mi­nistre de la San­té Agnès Bu­zyn, Em­ma­nuel Ma­cron a ju­gé cette piste «in­té­res­sante» : «Je ne suis pas contre, il faut le re­gar­der. » Une pos­si­bi­li­té à la­quelle la CFDT s’est d’ores et dé­jà dite op­po­sée, la ju­geant «in­juste et loin d’être à la hau­teur des en­jeux». In­ter­ro­gé sur l’ins­tau­ra­tion d’un cin­quième risque dé­dié à la dé­pen­dance au sein de la Sé­cu­ri­té so­ciale, aux cô­tés des quatre branches exis­tantes (ma­la­die, ac­ci­dents du tra­vail, re­traites, fa­mille), le chef de l’État a évo­qué l’op­tion de «cons­truire en ef­fet des mé­ca­nismes de Sé­cu­ri­té so­ciale» qui per­met­traient de faire les in­ves­tis­se­ments né­ces­saires et de «pen­ser l’or­ga­ni­sa­tion col­lec­tive dont nous avons be­soin». Ce «cin­quième risque» avait dé­jà été pro­mis puis aban­don­né par Ni­co­las Sar­ko­zy du­rant son quin­quen­nat (2007-2012). Il fi­gu­rait aus­si dans le pro­gramme présidentiel 2017 de Ma­rine Le Pen, et avait été chif­fré par l’Ins­ti­tut Mon­taigne à «9,2 mil­liards d’eu­ros à court terme et de l’ordre de 16,6 mil­liards à l’ho­ri­zon 2060». Fran­çois Hol­lande a pour sa part fait vo­ter la loi sur le vieillis­se­ment, en vi­gueur de­puis 2016 et do­tée de 700 mil­lions d’eu­ros par an. Elle est cen­trée sur le main­tien à do­mi­cile, une deuxième étape plus am­bi­tieuse ayant été aban­don­née pour rai­sons bud­gé­taires. Il y a  ans, les Alpes-Ma­ri­times et le Var connais­saient, eux aus­si, la fièvre de Mai- : au ly­cée Dumont-d’Ur­ville à Tou­lon, à la fa­cul­té des lettres de Nice, à Sud-Avia­tion à Cannes ou aux chan­tiers de La Seyne, pas un jour sans un tract, une prise de pa­role, une ma­nif’. Ly­céens, étu­diants ou sa­la­riés, ils ont for­gé, pen­dant ces quelques se­maines, des convic­tions pour la vie... ou pas. De l’autre bord, ils étaient des mil­liers, le er juin, à dé­fi­ler à Nice ou à Cannes pour sou­te­nir le gé­né­ral de Gaulle. Vous vous sou­ve­nez de cette pé­riode ? Vous avez pris part au mou­ve­ment ? Dans un camp ou dans l’autre ? Un de­mi­siècle plus tard, votre té­moi­gnage est d’au­tant plus pré­cieux. Il a une va­leur qua­si-his­to­rique. Mer­ci de nous ra­con­ter votre Mai-, par écrit ou en nous lais­sant vos co­or­don­nées, par e-mail à te­moi­gnages@ni­ce­ma­tin.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.