VOL­LEY Le Cannet va jouer à quitte ou double

Nice-Matin (Cannes) - - Sports - RU­DY KOSKAS

Après son suc­cès 3-1 dans sa salle de Maillan face à Saint-Ra­phaël, Le Cannet s’est don­né le droit de conti­nuer à rê­ver à une de­mi-fi­nale du cham­pion­nat face à Bé­ziers. Pour ce­la, l’équa­tion est simple : battre les Va­roises ce soir dans le Var. Pas une mince af­faire pour les co­équi­pières de Ziv­ko­vic qui ont tou­te­fois pa­ru so­lides men­ta­le­ment et phy­si­que­ment lors du match re­tour du 1/4 de fi­nale. Quant au vice-pré­sident du Cannet, Laurent Pa­riente, il ne veut sur­tout pas de re­gret : « On veut se qua­li­fier, c’est une évi­dence mais ce se­ra dif­fi­cile face à Saint-Ra­phaël qui a bien tra­vaillé toute la sai­son. Et avec un en­vi­ron­ne­ment par­ti­cu­lier car c’est une pe­tite salle, les joueuses sont très près du pu­blic. Avec une vraie fer­veur. Et comme on le sait ce match va se jouer sur des dé­tails... Mais j’ai confiance en nos filles qui ont mon­tré qu’elles avaient du ca­rac­tère en in­ver­sant la si­tua­tion. On es­père être au ren­dez-vous et sur­tout ne pas avoir de re­gret. Nous n’avons plus de jo­ker, alors on va tout don­ner. »

Grosse pres­sion

Ce soir, une des clefs de la ren­contre se­ra as­su­ré­ment la jeune Ole­na Ha­sa­no­va, 22 ans, meilleure contreuse du cham­pion­nat (3,8 contres par match), meilleure mar­queuse et at­ta­quante du Cannet qui pour­rait faire pen­cher la ba­lance du bon cô­té face à la Va­roise, Ka­ro­line Go­liat ou sa par­te­naire Kie­sha Leggs. Pour les deux for­ma­tions, plus le temps de ter­gi­ver­ser. La sai­son va se jouer sur un seul match, entre 3 et 5 sets. La pres­sion dev­rait s’in­vi­ter sur le par­quet de la salle Pierre-Clère. Ce match d’ap­pui, c’est tout sim­ple­ment stop ou en­core !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.