Cy­clisme : Pa­ris-Tours re­dis­tri­bue les cartes

Nice-Matin (Cannes) - - Sports -

Les cartes sont re­dis­tri­buées dans Pa­ris-Tours entre sprin­teurs et at­ta­quants, at­ten­dus au­jourd’hui sur les che­mins de vigne du Vou­vray dans une clas­sique ga­gnée de­puis trois ans par la même équipe Quick-Step. Sans son sprin­teur co­lom­bien Fer­nan­do Ga­vi­ria, an­non­cé sur le dé­part, la for­ma­tion belge s’en re­met au Néer­lan­dais Fa­bio Ja­kob­sen, le plus ra­pide de son groupe. Et plus en­core à ses pun­cheurs, le Belge Phi­lippe Gil­bert, dé­jà deux fois vain­queur par le pas­sé à Tours, et le Néer­lan­dais Ni­ki Terps­tra, en par­tance pour une équipe fran­çaise (Di­rect Ener­gie) en . Bles­sé au Tour de France (ro­tule frac­tu­rée), Gil­bert a si­gné un re­tour fra­cas­sant voi­ci deux se­maines en ga­gnant le GP d’Is­bergues. « Je suis EPA/MaxPPP) tou­jours aus­si mo­ti­vé », af­firme le guer­rier lié­geois qui, à  ans, pos­sède une ex­pé­rience in­com­pa­rable même s’il n’a plus cou­ru Pa­ris-Tours de­puis . Le par­cours, cham­bou­lé par rap­port aux an­nées pas­sées, com­porte sept nou­velles côtes dans les  der­niers ki­lo­mètres et sur­tout , ki­lo­mètres de che­mins de cal­caire à tra­vers les vi­gnobles près de la Loire. La­bel­li­sée de longue date clas­sique des sprin­teurs, Pa­ris-Tours in­cite quelques-uns des meilleurs spé­cia­listes à pro­lon­ger leur sai­son. A l’exemple d’Ar­naud Dé­mare qui n’a pas en­core (e en , e en ) fait aus­si bien que son di­rec­teur spor­tif de Grou­pa­ma-FDJ Fré­dé­ric Gues­don, le der­nier Fran­çais à fi­gu­rer au pal­ma­rès (en ). Le Va­rois Ch­ris­tophe La­porte se­ra l’autre chance fran­çaise en l’ab­sence de son co­équi­pier Na­cer Bou­han­ni.

Ar­naud Dé­mare et Ch­ris­tophe La­porte : les deux prin­ci­pales chances fran­çaises.(Pho­to

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.