Pour qui ?

Nice-Matin (Cannes) - - Santé -

L’AMM (Au­to­ri­sa­tion de mise sur le mar­ché) du Gar­da­sil  pré­co­nise la vaccination chez les jeunes filles de  à  ans avec un sché­ma à  doses et chez les filles de  à  ans avec  doses. Chez le gar­çon avant  ans, il s’agit d’un sché­ma à trois doses. Par­ti­cu­la­ri­té, l’AMM parle d’« hommes ayant des re­la­tions sexuelles avec d’autres hommes », les rap­ports sexuels anaux en­traî­nant un im­por­tant risque de conta­mi­na­tion. « La pré­ci­sion ne sert à rien. Les gar­çons hé­té­ro­sexuels peuvent conta­mi­ner leurs par­te­naires fé­mi­nines, alors ils de­vraient eux aus­si se faire vac­ci­ner, c’est une ques­tion de bon sens, sou­ligne le Dr La­feuillade. Au Ca­na­da et aux USA, l’AMM concerne tous les gar­çons, c’est-à-dire sans dis­cri­mi­na­tion liée à l’orien­ta­tion sexuelle, qui peut va­rier avec le temps.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.