Tue­rie de Pitts­burgh : Ro­bert Bo­wers plaide non cou­pable des  chefs d’ac­cu­sa­tion !

Nice-Matin (Cannes) - - Monde -

Ro­bert Bo­wers, l’homme soup­çon­né d’avoir tué onze per­sonnes par balle, sa­me­di 27 oc­tobre, dans une sy­na­gogue à Pitts­burgh (Penn­syl­va­nie), a plai­dé non cou­pable jeu­di des 44 chefs d’ac­cu­sa­tion qui le vise. Ac­cu­sé no­tam­ment de vio­lence par armes à feu, vio­la­tion des droits ci­viques et crime de haine, il en­court la peine de mort pour avoir com­mis des as­sas­si­nats ag­gra­vés de la qua­li­fi­ca­tion d’acte an­ti­sé­mite. Il est ar­ri­vé dans la salle d’au­dience en mar­chant me­not­té, lui qui avait com­pa­ru une pre­mière fois lun­di en chaise rou­lante, après avoir été tou­ché par des tirs po­li­ciers lors de son ar­res­ta­tion. Son avo­cat a de­man­dé en son nom un pro­cès d’as­sises pu­blic. Se­lon les au­to­ri­tés amé­ri­caines, Ro­bert Bo­wers avait fait ir­rup­tion dans la sy­na­gogue Tree of Life en plein of­fice du shab­bat sa­me­di ma­tin, ar­mé de trois pis­to­lets et d’un fu­sil d’as­saut se­mi-au­to­ma­tique. Cet homme de 46 ans, qui vi­vait seul dans un ap­par­te­ment à une quin­zaine de ki­lo­mètres de la sy­na­gogue, a af­fir­mé après son ar­res­ta­tion vou­loir « tuer des juifs ». Il avait pos­té avant l’at­taque de nom­breux mes­sages an­ti­sé­mites sur le ré­seau so­cial Gab, très pri­sé de l’ex­trême droite. Ses actes « sont aus­si dia­bo­liques qu’in­com­pré­hen­sibles et com­plè­te­ment ré­pu­gnants au re­gard des va­leurs de notre na­tion », a dé­cla­ré, hier, le mi­nistre amé­ri­cain de la jus­tice Jeff Ses­sions, dans le com­mu­ni­qué an­non­çant l’acte d’ac­cu­sa­tion.

Ro­bert Bo­wers (en mé­daillon) en­court la peine de mort pour avoir per­pé­tré ce car­nage. (Pho­tos AFP)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.