Mi­reille, ra­vie

Nice-Matin (Cannes) - - Grasse - RU­DY KOSKAS rkos­[email protected]­ce­ma­tin.fr

l est l’un des rares en France. Et à Grasse s’il vous plaît ! À 34 ans, Pierre Voi­sin est dé­fi­cient vi­suel de­puis ses 18 ans et vient d’ob­te­nir son di­plôme d’édu­ca­teur spor­tif et peut do­ré­na­vant don­ner des cours col­lec­tifs de fit­ness. Un par­cours aty­pique pour ce spor­tif de haut ni­veau. « Je suis un des seuls dé­fi­cients vi­suels à don­ner des cours de fit­ness pour tous. Concer­nant le di­plôme, c’est un di­plôme qui n’est pas adap­té au dé­fi­cient vi­suel. J’ai dû faire avec pour l’ob­te­nir. Lors de l’exa­men fi­nal, le ju­ry n’a pas te­nu compte de mon han­di­cap. J’ai donc mis les per­sonnes deux par deux pour mieux les voir face à un mi­roir ! Et ce­la s’est très bien pas­sé.»

Cham­pion­nat de France de ju­do

De­puis, Pierre of­fi­cie au do­jo du Ju­do Club du Plan grâce à son en­traî­neur de ju­do, Marc Ros­sio qui lui a trou­vé des cré­neaux. « Ce­la a tou­jours été mon ob­jec­tif prin­ci­pal que de de­ve­nir prof de fit­ness. C’est ce que je vou­lais faire même avant mon han­di­cap vi­suel. Je suis très heu­reux au­jourd’hui. Je tiens aus­si à pré­ci­ser que grâce à PAM Loi­sirs où j’ai ef­fec­tué mon stage, j’ai pu pré­pa­rer le di­plôme.» De­puis sep­tembre, Pierre pro­pose des cours (dé­jà une quin­zaine de par­ti­ci­pants dont un homme !) avec au me­nu ab­dos fes­siers, gym douce (pi­lates, ren­for­ce­ment mus­cu­laire, stret­ching), bo­dy sculpt. Avec son fi­dèle com­pa­gnon, In­tox, un Gol­den re­trie­ver, « il m’ac­com­pagne par­tout, c’est la mas­cotte de tout le monde», Pierre Voi­sin gère un agen­da de mi­nistre avec son tra­vail au stan­dard de la mai­rie de Grasse, ses cours de fit­ness, ses en­traî­ne­ments de ju­do­ka de haut ni­veau. « On part sa­me­di pour les cham­pion­nats de France han­di avec Marc Ros­sio (et un autre com­bat­tant Na­ji Hel­lal). J’ai comme ob­jec­tif de faire un po­dium. Je me suis pré­pa­ré pour.» En­fin, Mis­ter fit­ness han­di Eu­rope 2016 four­mille de pro­jets dont ce­lui de don­ner des cours de fit­ness à la sec­tion han­di­sport d’une as­so­cia­tion à Nice dès l’an­née pro­chaine et de s’oc­cu­per de la créa­tion d’une sec­tion han­di­sport à PAM Loi­sirs. Pierre Voi­sin n’a guère le temps de s’em­bê­ter et est le par­fait sym­bole qu’en Ha­bi­tuée des salles de fit­ness, Mi­reille ne ta­rit pas d’éloges sur les cours de Pierre Voi­sin. «Mes fils sont au ju­do, je l’ai connu comme ça. Et comme j’étais in­té­res­sée par des cours de fit­ness...J’y suis de­puis sep­tembre et j’en suis ra­vie. C’est un ex­cellent prof, très à notre écoute. Il nous donne des conseils et est tou­jours très juste sur ses per­cep­tions. C’est un cours convi­vial où l’on tra­vaille ex­ces­si­ve­ment bien l’en­semble du corps. Je ne fais pas at­ten­tion au fait qu’il soit dé­fi­cient vi­suel. C’est un prof de fit­ness et un très bon ! »

sport, le han­di­cap s’ef­face de plus en plus der­rière l’homme, l’ath­lète. Contact : 06.99.49.10.82.

(DR )

Pierre Voi­sin lors d’un de ses cours au do­jo du Ju­do Club du Plan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.