Une équipe de mal­fai­teurs était sur­veillée de­puis des mois par des po­li­ciers de la BRI de Nice

Nice-Matin (Cannes) - - Grand Ouest -

Les hommes de la BRI (la bri­gade de re­cherche et d’in­ter­ven­tion), spé­cia­li­sés dans la sur­veillance de sus­pects, épiaient de­puis des mois leurs faits et gestes de jour comme de nuit. C’est ain­si qu’ils ont pu consta­ter des re­pé­rages et même des in­tru­sions dans deux pro­prié­tés cos­sues d’An­tibes et de Cannes.

La PJ pense avoir ac­cu­mu­lé suf­fi­sam­ment d’in­dices pour dé­mon­trer

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.