Ri­chard Ga­ly voit la vie et la ville en rose

Nice-Matin (Cannes) - - Cannes - I.V.

Mou­gins c’est trop bien!» Ces pa­roles d’en­fant en­ten­dues dans les «temps forts de l’an­née 2018 », un film d’in­tro­duc­tion à ses voeux, Ri­chard Ga­ly les a faites siennes pour conclure son dis­cours et tra­duire ain­si le bon­heur de vivre à Mou­gins. Voi­là qui donne le ton d’un ma­ra­thon de 2 heures, qu’il a, à re­gret, «abré­gé» – mi­sé­rieux, mi-ca­bo­tin – de­vant un pu­blic conquis de 800

(1) per­sonnes à Scène 55. Dans une am­biance bon en­fant il a pas­sé en re­vue réa­li­sa­tions et pro­jets lo­caux, non sans avoir d’abord as­sé­né ses vé­ri­tés sur la si­tua­tion na­tio­nale – Ma­cron, Be­nal­la, et les « gi­lets jaunes » – ci­tant no­tam­ment Co­luche à pro­pos de ces der­niers : «Ce n’est pas parce qu’ils sont très nom­breux à avoir tort, qu’ils ont rai­son. »

Bi­lan an­ti­ci­pé

« 92 % des en­ga­ge­ments ont été te­nus », a fiè­re­ment af­fir­mé le maire, fai­sant un bi­lan an­ti­ci­pé de la man­da­ture à 2 ans des mu­ni­ci­pales. Et une bro­chure à ce su­jet a été dis­tri­buée au pu­blic.

D’abord, la pré­ser­va­tion de la « ville jar­din » a été res­pec­tée, a-t-il si­gni­fié. Le dé­ve­lop­pe­ment dé­mo­gra­phique aé­té «frei­né». Et ce­la va conti­nuer. Les obli­ga­tions de construc­tion de lo­ge­ments so­ciaux « se­ront li­mi­tées aux grands axes ».

En­suite, la créa­tion d’un centre-ville, vient de dé­mar­rer à Tour­na­my par les tra­vaux du Coeur de Mou­gins.

La chance s’en mêle

Il a ci­té, par ailleurs, les nom­breux prix et re­con­nais­sances dé­vo­lues à la ville en 2018, et re­mer­cié ser­vices et élus pour leur bon tra­vail. Par­mi ce ta­bleau de réus­site, la si­tua­tion fi­nan­cière, qua­li­fiée « d’ex­cel­lente » , lui donne les cou­dées franches pour réa­li­ser le coeur de vie sans em­prunt et bais­ser la taxe du fon­cier bâ­ti, qui se­ra pro­po­sée au pro­chain con­seil mu­ni­ci­pal. À tous ces bien­faits, la chance a ajou­té sa touche : une col­lec­tion de cé­ra­miques confiée par un couple de col­lec­tion­neurs per­met­tra l’ins­tal­la­tion au vil­lage d’un mu­sée Pi­cas­so. On com­prend, sans doute, que le maire voit la vie (ville) en rose. (1) en pré­sence des maires de Cannes, Le Can­net, Mandelieu, du sé­na­teur Le­roy, et nom­breux autres élus, re­pré­sen­tants de l’État et des corps consti­tués.

(Pho­to I.V.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.