Nice-Matin (Cannes)

DES RE­CORDS DE CHA­LEUR EN VUE ?

Une masse d’air chaud en pro­ve­nance du Sa­ha­ra va s’ins­tal­ler dans le dé­par­te­ment la se­maine pro­chaine. Et pour­rait faire grim­per les ther­mo­mètres à des ni­veaux ja­mais at­teints en juin.

- BE­NOIT GUGLIELMI bgu­gliel­mi@ni­ce­ma­tin.fr

Pas­ser ses jour­nées en bord de mer et ses nuits dans l’in­té­rieur des terres. Voi­là votre seule chance d’échap­per à la vague de cha­leur qui dé­boule sur le sud et l’est de la France la se­maine pro­chaine. Et l’ex­trême sud-est se trouve en pre­mière ligne pour ac­cueillir cette masse d’air chaud en pro­ve­nance du Magh­reb.

« Dès di­manche de­vrait s’amor­cer une hausse des tem­pé­ra­tures, pré­dit Étienne Ka­pi­kian, pré­vi­sion­niste à Mé­téo-France. Et lun­di, la cha­leur com­mence à s’ins­tal­ler. Se­lon les don­nées dis­po­nibles à ce jour, elle de­vrait en­suite s’in­ten­si­fier au fil des jours. »

Au point qu’on pour­rait ap­pro­cher les va­leurs re­cords en­re­gis­trées en juin sous nos la­ti­tudes.

Chaudes nuits sur le lit­to­ral

Si les brises marines et la tem­pé­ra­ture - en­core re­la­ti­ve­ment fraîche - de la mer de­vraient tem­pé­rer les jour­nées sur le lit­to­ral, les va­leurs at­ten­dues la nuit sont, elles, « re­mar­qua­ble­ment éle­vées ».

« La nuit, le ther­mo­mètre ne de­vrait alors pas des­cendre sous les 20 °C en dé­but de se­maine, et même peut-être sous les 25 °C en deuxième par­tie de se­maine », an­ti­cipe Étienne Ka­pi­kian. Le re­cord de la nuit la plus chaude en­re­gis­trée en cette pé­riode à Nice (25 °C le 18 juin 2017) et à Tou­lon (23,5 °C à la même date) ne de­vrait pas être bien loin…

Four­naise dans les terres

La jour­née, c’est en s’éloi­gnant des côtes que les va­leurs pour­raient dé­rai­son­na­ble­ment grim­per.

Au Luc-en-Pro­vence, dans le Var, par exemple, on pour­rait aus­si

s’ap­pro­cher du re­cord ab­so­lu de cha­leur (38 °C) pour un mois de juin. Un plus-haut qui date de 1965…

Près des côtes, les ther­mo­mètres de­vraient af­fi­cher des va­leurs proches des 31 ou 32 °C.

Jus­qu’à quand ?

Ce phé­no­mène ex­cep­tion­nel, du­rant

le­quel les nor­males de sai­son de­vraient être dé­pas­sées de 3 à 7 °C se­lon les en­droits, est par­ti pour du­rer plu­sieurs jours. « Mais il est en­core trop tôt pour en pré­voir fia­ble­ment la fin » ,dit en­core le pré­vi­sion­niste de Mé­téo-France.

 ??  ??
 ??  ?? Les tem­pé­ra­tures pré­vues la se­maine pro­chaine pour­raient battre les re­cords d’un mois de juin. (Pho­to Sé­bas­tien Bo­tel­la)
Les tem­pé­ra­tures pré­vues la se­maine pro­chaine pour­raient battre les re­cords d’un mois de juin. (Pho­to Sé­bas­tien Bo­tel­la)

Newspapers in French

Newspapers from France