Nice-Matin (Cannes)

Un don de   € pour l’ac­cueil de jour Alzheimer Ré­sis­tance : les prix dis­tri­bués

- ENORA HILLAIREAU an­tibes@ni­ce­ma­tin.fr M. B.

Je crois que le mon­tant du chèque est ré­vé­la­teur ! » a re­mar­qué Jacques Gente, pre­mier ad­joint. Un chèque de 5 000 eu­ros re­mis tout ré­cem­ment à l’ac­cueil thé­ra­peu­tique de jour Alzheimer (ATJ) par les gé­né­reuses do­na­trices de l’as­so­cia­tion In­ner Wheel. «Un jour ou l’autre, tout le monde peut être tou­ché par la ma­la­die », ex­plique Mi­reille Tel­ler, la pré­si­dente d’In­ner Wheel. Un mal qui n’épargne per­sonne et qui, par extension, force la mobilisati­on d’où la réu­nion d’une telle somme. D’après Da­niel Meif­fret, di­rec­teur du CCAS qui gère l’ATJ, « c’est le plus gros chèque ja­mais per­çu par le centre. » Pour ce faire, les femmes d’In­ner Wheel ont or­ga­ni­sé un lo­to et une soi­rée à en­trée payante. En deux mois, l’ar­gent était là. « C’est ce qu’on es­pé­rait. Mais en vrai, on vou­drait tou­jours plus. Et je sou­haite que la pro­chaine fois, ce soit en­core mieux ! »

Mieux, mieux, mais c’est dé­jà beau­coup, d’après le per­son­nel ai­dant de l’ATJ : « C’est un énorme don, dont tout le monde est bé­né­fi­ciaire. Les ac­cueillis, comme les ai­dants ». Concrè­te­ment, cet ar­gent va ser­vir à quoi ? Quand on pose la ques­tion à Gé­ral­dine Mon­ta­gnac, in­fir­mière res­pon­sable de l’ATJ, elle en donne une liste longue comme le bras : achat de ma­té­riel de confort pour les 25 pa­tients, nou­veaux ins­tru­ments pour les ate­liers phy­siques, jeux et livres, des cha­riots à mé­di­ca­ments etc. « On a be­soin d’énor­mé­ment de ma­té­riel qui coûte cher. Il ser­vi­ra à di­ver­si­fier les ate­liers et à rendre les pa­tients plus au­to­nomes. C’est aus­si im­por­tant pour les ai­dants qui pour­ront mieux les prendre en charge. »

Pro­chain pro­jet pour l’ATJ : l’ou­ver­ture d’une nou­velle struc­ture, plus grande, pour en­core amé­lio­rer la prise en charge. Les lau­réats réunis aux es­paces du Fort Car­ré.

« Ohé ! Par­ti­sans, ou­vriers et pay­sans c’est l’alarme...» La cé­ré­mo­nie de re­mise des prix du concours de la Ré­sis­tance et de la Dé­por­ta­tion a dé­bu­té avec le chant des Par­ti­sans écrit par Jo­seph Kes­sel. Main sur le coeur, têtes hautes et re­gards pleins de fier­té, les lau­réats se sont vus re­mettre des prix pour leurs pro­jets réa­li­sés en cours d’an­née sco­laire.

Pour Charles, un ré­sis­tant âgé de 92 ans, l’organisati­on de ce type de cé­ré­mo­nie est

on ne peut plus im­por­tante car « elle in­culque aux jeunes le goût du pa­trio­tisme et leur ap­prend ce que fut l’his­toire ré­cente. »

Par­mi ces jeunes, jus­te­ment, les heu­reux élus il y a Ch­ristEm­ma­nuel, 19 ans, élève de Ter­mi­nale ES qui s’est vu at­tri­buer un prix pour son étude de do­cu­ments re­la­tifs à la Se­conde guerre mon­diale, réa­li­sée en classe. «Vu le tra­vail que j’avais ren­du je m’at­ten­dais à re­ce­voir un prix » confie le ly­céen.

 ?? (Pho­to E. H.) ?? L’as­so­cia­tion In­ner Wheel a ré­col­té   eu­ros pour ai­der le centre d’ac­cueil thé­ra­peu­tique de jour Alzheimer.
(Pho­to E. H.) L’as­so­cia­tion In­ner Wheel a ré­col­té   eu­ros pour ai­der le centre d’ac­cueil thé­ra­peu­tique de jour Alzheimer.
 ?? (Pho­to M. B.) ??
(Pho­to M. B.)

Newspapers in French

Newspapers from France