Nice-Matin (Cannes)

L’énigme du jeu­di

-

Tous les jeu­dis, retrouvez une nou­velle énigme. Et sa ré­ponse, la se­maine sui­vante. L’idée est tou­jours de re­con­naître, à tra­vers la pho­to d’un dé­tail, le lieu pa­tri­mo­nial de Grasse dont il est is­su. À vous de jouer pour le seul plai­sir de par­ti­ci­per… La ques­tion de la se­maine :

Au XIXe siècle, les in­dus­triels de la ci­té, sou­vent ac­com­pa­gnés par leurs épouses, ap­portent une contri­bu­tion à di­vers équi­pe­ments ur­bains et oeuvres so­ciales, au coeur de la ville et des ha­meaux. Ces amé­na­ge­ments ont fa­vo­ri­sé le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique d’un lieu et fa­ci­li­té la vie des au­toch­tones qui, par re­con­nais­sance, ont alors ap­po­sé une plaque com­mé­mo­ra­tive en sou­ve­nir de leur ac­tion. Re­trou­ver cette épi­taphe se­ra un jeu d’en­fant si vous pen­sez au grand in­cen­die du quar­tier de la Paoute qui sé­vit à la fin des an­nées  .

La ré­ponse de la se­maine der­nière :

Une tour dé­fen­sive sur le bou­le­vard Fra­go­nard

Du­rant le Moyen-Âge, quatre en­ceintes suc­ces­sives se sont en­rou­lées au­tour du Puy, point ori­gi­nel de la ci­té. Au XIVe siècle, époque de ca­la­mi­tés gé­né­rées par des condi­tions cli­ma­tiques dif­fi­ciles, le bri­gan­dage des mercenaire­s et la guerre de Cent-ans, la ville érige une der­nière en­ceinte qui en­globe dans son tra­cé les cou­vents Fran­cis­cain, Do­mi­ni­cain et Au­gus­tin, construits hors les murs. La di­zaine de tours qui scande alors la for­ti­fi­ca­tion est en­core vi­sible, le long des bou­le­vards et ave­nues, an­ciens fos­sés qui joux­taient l’ul­time rem­part. Cet im­pres­sion­nant ves­tige évoque la puis­sance des murs qui en­tou­raient la ville mé­dié­vale. Entre les tours, s’éle­vaient des cour­tines abri­tant des che­mins de ronde. Sou­vent, une porte fer­mée le soir par deux lourds van­taux, s’ou­vrait à proximité d’une tour qui en dé­fen­dait l’ac­cès. C.J.B.

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France