Nice-Matin (Cannes)

Dé­jà sans por­table, les ha­bi­tants sont aus­si sans fixe de­puis un mois

- JA­CKIE DIEREN

Voi­là près d’un mois que les ha­bi­tants du ha­meau de Ca­naux sont sans té­lé­phone. On parle là des postes fixes, et quand on sait qu’il n’y a pas de ré­seau pour les té­lé­phones por­tables sur ce sec­teur, la si­tua­tion de­vient cri­tique pour cer­tains ha­bi­tants, dont une in­fir­mière ou en­core un en­tre­pre­neur : « Et il y a pour les ha­bi­tants une mise en dan­ger, il y a une se­maine, une jeune femme est tom­bée de che­val, heu­reu­se­ment que l’un des trois rares abon­nés

ayant le té­lé­phone était chez lui pour ap­pe­ler les se­cours ! » ex­plique une ré­si­dente.

Une cin­quan­taine de per­sonnes ont un té­lé­phone fixe sou­ligne l’ad­jointe au maire Laetitia Hé­lin, ha­bi­tante de Ca­naux.

Elle a pris contact avec un res­pon­sable d’Orange, qui après plu­sieurs jours lui a don­né des ren­sei­gne­ments concrets sur la si­tua­tion : des tra­vaux sont proches, pro­gram­més pour le lun­di 24 juin sur la ligne à hau­teur de deux routes dé­par­te­men­tales, dont celle al­lant vers Caus­sols.

Des cli­chés du mau­vais état de la ligne ont été pris par l’ad­jointe, mon­trant des fils quelque peu en désordre, un pro­blème très vi­sible et ac­ces­sible pour des ré­pa­ra­teurs, pensent les ha­bi­tants qui s’étonnent : « Ce­la fait un mois quand même ! Il y a un manque de ré­ac­tion de la part de France-Té­lé­com. On est seule­ment une cin­quan­taine sur Ca­naux, ap­pa­rem­ment, on ne doit pas pe­ser bien lourd. »

 ??  ?? Le mau­vais état de la ligne té­lé­pho­nique ne laisse au­cun doute sur la panne. (Pho­to D.R.)
Le mau­vais état de la ligne té­lé­pho­nique ne laisse au­cun doute sur la panne. (Pho­to D.R.)

Newspapers in French

Newspapers from France