Nice-Matin (Cannes)

La France, pre­mier pays an­ti-vac­cins, se­lon une en­quête mon­diale

- Health · France · Louis Pasteur · Europe

La France, pa­trie du pion­nier de la vac­ci­na­tion Louis Pas­teur, est le pays le plus scep­tique en­vers les vac­cins : un Fran­çais sur trois ne croit pas qu’ils soient sûrs, se­lon une en­quête mon­diale pu­bliée hier. L’étude réa­li­sée par l’ins­ti­tut de son­dage amé­ri­cain Gal­lup pour l’ONG mé­di­cale bri­tan­nique Well­come est la pre­mière du genre : 140 000 per­sonnes de plus de 15 ans in­ter­ro­gées en 2018, dans 144 pays, sur ce qu’ils pensent de la science, des pro­fes­sion­nels de santé et des vac­cins. Les ha­bi­tants des pays riches font le moins confiance aux vac­cins, par­ti­cu­liè­re­ment en Eu­rope. Un phé­no­mène à mettre en pa­ral­lèle avec le dé­ve­lop­pe­ment du sen­ti­ment an­ti-vac­cins, consi­dé­ré comme l’un des fac­teurs du re­tour de la rou­geole dans des pays dé­ve­lop­pés.

Des éléments propres à la France ex­pliquent cette dé­fiance, dé­jà ap­pa­rue dans des études pré­cé­dentes.

« Un cer­tain nombre de scan­dales sa­ni­taires ont af­fai­bli la confiance des ci­toyens », dit le pro­fes­seur fran­çais Alain Fi­scher, res­pon­sable d’un rap­port de re­com­man­da­tions sur les vac­cins en 2016.

Ces scan­dales sont ceux du Me­dia­tor, mé­di­ca­ment te­nu pour res­pon­sable de cen­taines de morts, et du sang conta­mi­né -- la dé­cou­verte au dé­but des an­nées 1990 de nom­breuses conta­mi­na­tions au virus du si­da après des trans­fu­sions san­guines. Au-de­là de ces scan­dales bien réels, une large cam­pagne de vac­ci­na­tion contre l’hé­pa­tite B en 1994 a fait naître des soup­çons de lien avec la sclé­rose en plaques. Après plus de 17 ans d’en­quête, les juges d’ins­truc­tion pa­ri­siens ont ren­du un non-lieu en mars 2016. Mo­tif : l’ab­sence de « cau­sa­li­té cer­taine », sur la­quelle in­sistent les scien­ti­fiques.

 ?? (Pho­to d’illustrati­on G.B.) ??
(Pho­to d’illustrati­on G.B.)

Newspapers in French

Newspapers from France