Le grand mé­nage (vert) de prin­temps

Éta­blie à Es­cra­gnolles, San­dra Ma­re­caux, créa­trice de La terre de nos en­fants zé­ro dé­chet, nous guide pour pu­ri­fier de ma­nière éco­lo notre in­té­rieur, à l’heure où s’ouvre à nous l’ex­té­rieur

Nice-Matin (Cannes) - - Et maintenant ? - LAU­RENCE LUCCHESI lluc­che­si@ni­ce­ma­tin.fr

Que vous soyez dé­sor­mais avide de ba­lades au grand air ou tou­jours en mode co­coo­ning pru­dent, que di­riez­vous de pro­cé­der à un grand mé­nage de prin­temps, post-confi­ne­ment ? De jouer les tor­nades blanches en ver­sion verte, puis­qu’à l’aune de cette crise sa­ni­taire, la tran­si­tion éco­lo­gique fait da­van­tage sens pour nombre d’entre nous… Pour ce faire, San­dra Ma­re­caux, qui a créé le site de for­ma­tions, d’ate­liers et de coa­ching La terre de nos en­fants ob­jec­tif zé­ro dé­chet (des­ti­né aux en­tre­prises, avec des cartes ca­deaux de Noël, comme aux par­ti­cu­liers) nous a dé­voi­lé quelques-unes de ses re­cettes. Très éco­no­miques, (vingt­cinq eu­ros de bud­get de pro­duits mé­na­gers à l’an­née) et hy­per-ef­fi­caces ! C’est par­ti…

◗ La­vage des sols à l’eau de cuis­son des pommes de terre : Net­toyer le sol avec de l’eau chaude de cuis­son de pommes de terre, puis rin­cer à l’eau claire. Il est pos­sible aus­si de pro­cé­der à un la­vage à l’eau et au sa­von noir avec un ba­lai-rec­tangle équi­pé d’une lin­gette mi­cro­fibres, ou d’ajou­ter à l’eau deux cuillères à soupe de vi­naigre et cinq gouttes de tea tree.

◗ Faire son bo­cal de lin­gettes dés­in­fec­tantes :

Dans un bo­cal d’un litre, mettre 500 ml d’eau, 200 ml de vi­naigre blanc, dix gouttes de tea tree, y in­cor­po­rer les lin­gettes (consti­tuées de bout de tis­sus, de vieux draps hors d’usage…) Es­so­rer, frot­ter. N’hé­si­tez pas à uti­li­ser ces lin­gettes pour dé­sin­fec­ter no­tam­ment vos poi­gnées de portes et comp­toirs, sur­tout en ce mo­ment !

◗ La les­sive de lierre :

Dé­po­ser cin­quante feuilles dé­chi­que­tées dans un litre d’eau, de pluie, si pos­sible. Faire bouillir quinze mi­nutes à cou­vert, et lais­ser in­fu­ser jus­qu’au len­de­main. Fil­trer. Ver­ser 250 ml dans la ma­chine. Se conserve un mois dans une bou­teille her­mé­tique. À pré­pa­rer par quan­ti­té de cinq litres. On évi­te­ra d’uti­li­ser cette les­sive na­tu­relle avec du linge de cou­leur claire, au risque de le re­trou­ver gri­sâtre, mais au­cun risque avec les teintes fon­cées. Et l’odeur de frais 100 % na­tu­relle que vos vê­te­ments ex­ha­le­ront vous ra­vi­ra... En plus, c’est ga­ran­ti an­ti-ec­zé­ma !

◗ Pour dé­con­ta­mi­ner ses masques :

- Al­ter­na­tive 1 : Pla­cer les masques dans de l’eau bouillante pen­dant dix mi­nutes pour le dé­sin­fec­ter (le vi­rus étant tué à 56 °C). - Al­ter­na­tive 2 : « Cer­tains mé­de­cins, pré­cise San­dra Ma­re­caux, conseillen­t de pas­ser le masque au moins 15 se­condes au-des­sus d’un ré­ci­pient d’eau bouillante. Vous pou­vez uti­li­ser des ba­guettes en bois pour le main­te­nir au-des­sus d’une cas­se­role par exemple. Une étude chi­noise pa­rue dans le Jour­nal of Me­di­cal Vi­ro­lo­gy in­dique qu’après cinq mi­nutes de cette tech­nique, les masques étaient sté­ri­li­sés et ne pré­sen­taient plus de traces du vi­rus. »

- Al­ter­na­tive 3 : lais­ser votre masque dans un sac en plas­tique her­mé­tique, après uti­li­sa­tion, au moins 72 heures. « L’idée, ex­plique San­dra, est d’at­tendre que le vi­rus de­vienne in­of­fen­sif. La ma­jo­ri­té des études scien­ti­fiques in­diquent que le SARS-CoV-2 dis­pa­raît au bout de 72 heures au maxi­mum. Se­lon l’in­fec­tio­logue Ben­ja­min Da­vi­do, le pas­sage d’un fer à re­pas­ser chaud sur chaque cô­té de votre masque va suf­fire à le dé­sin­fec­ter. »

◗ Mites et four­mis (le re­tour) : - Pour se dé­bar­ras­ser des mites : bien la­ver les pla­cards et conte­nants. Mettre, au choix, une orange pi­quée de clous de gi­rofle, une cou­pelle de bi­car­bo­nate, ou du bois de cèdre en tranches. - Pour chas­ser les four­mis, en­fin, San­dra re­com­mande de dis­po­ser une cou­pelle de bi­car­bo­nate, des éplu­chures de concombres ou de la terre de di­ato­mée (ma­ga­sin de bri­co­lage, jar­di­ne­rie, Bio­coops...) sur le pas­sage de ces in­sectes. Vous pou­vez aus­si pré­pa­rer un de­mi­litre d’eau, deux cuillères de vi­naigre, de l’huile es­sen­tielle de ci­tron, et pul­vé­ri­ser à l’aide d’un spray cette pré­pa­ra­tion ré­pul­sive. Cette liste n’étant pas ex­haus­tive et le site de San­dra Ma­re­caux re­gor­geant d’idées fu­tées pour net­toyer sans pol­luer ni dé­pen­ser, n’hé­si­tez pas à vous y rendre, et à vous ins­crire à l’un des ate­liers pro­po­sés : www.la­ter­re­de­no­sen­fants.fr

Vous y trou­ve­rez no­tam­ment un guide à té­lé­char­ger, avec dix as­tuces zé­ro dé­chet. Éla­bo­ré pen­dant le confi­ne­ment, il est tou­jours va­lable a pos­te­rio­ri (1).

Et lorsque vous au­rez dé­con­ta­mi­né votre home sweet home, vous pour­rez aus­si dé­cou­vrir, la date ap­pro­chant, la for­ma­tion spé­ciale fête des mères, dès le 7 juin, avec soins du vi­sage, tou­jours éco­los, à la clé… Une mine d’as­tuces pour faire du bien à toutes nos fon­da­tions et fon­da­men­taux !

‘‘

De l’eau de pommes de terre pour la­ver les sols”

1. https://la­ter­re­de­no­sen­fants.lear­ny­box.com/10as­tuces-ze­ro-de­chet-ebook-gra­tuit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.