Nice-Matin (Cannes)

L’accès au Port Cannes Marina obstrué depuis les intempérie­s

Le chenal d’accès au port est depuis les intempérie­s de fin novembre en partie obstrué par du sable qui s’est accumulé, obligeant les grosses unités à rester à quai

- SANDIE NAVARRA snavarra@nicematin.fr

Privé de sortie depuis quasiment sept mois ! Cosmin Neculce, propriétai­re d’un bateau à moteur de 8 mètres amarré au port Cannes Marina, patiente depuis novembre dernier pour partir en virée. « D’habitude, on profite en famille des journées ensoleillé­es pour aller pique-niquer aux îles, même en hiver. » Mais depuis les intempérie­s qui se sont abattues sur le départemen­t fin novembre et début décembre – deux alertes rouges avaient été successive­ment décrétées en quelques jours – impossible de sortir du Port Cannes Marina.

« Dangereux pour ceux qui essaient de sortir »

« Le chenal (voie d’accès au port NDLR) est bouché par du sable qui a été drainé lors des fortes pluies. » La profondeur a été réduite à 90 centimètre­s pour la portion la plus accessible. « Mais certains bateaux ont un tirant d’eau (la hauteur de la partie immergée, NDLR) qui peut être supérieur à 1 mètre par exemple... » Sur les quelque 1769 bateaux amarrés, Cosmin Neculce estime que « 10 à 20 % seulement peuvent réussir à franchir le chenal. »

Le capitaine du port a bien affiché plan et explicatio­ns afin de limiter les accidents. Ceux qui sortent le font donc à leurs risques et périls.

« C’est très dangereux. Avec les beaux jours, les propriétai­res sont de plus en plus nombreux à vouloir profiter des bonnes conditions météo. La plupart des bateaux n’arriveront pas sortir. Et ceux qui tentent malgré tout prennent beaucoup de risques, on ne peut pas se croiser sans manquer de chavirer », constate le navigateur agacé, qui loue une place depuis près de 10 ans à Cannes Marina. « À 3 500 euros l’année alors que l’on ne peut pas en profiter depuis 6 mois, ça fait cher la place. Je me suis renseigné pour savoir à qui m’adresser. On me dit que c’est la Ville qui gère l’entretien du chenal. Je les ai appelés : le dossier était à l’étude...»

 ??  ?? L’accès au port est très difficile depuis le mois de novembre dernier. Ci-dessous, les zones où le sable s’est accumulé durant les intempérie­s.
L’accès au port est très difficile depuis le mois de novembre dernier. Ci-dessous, les zones où le sable s’est accumulé durant les intempérie­s.
 ?? (Photos Clément Tiberghien) ??
(Photos Clément Tiberghien)

Newspapers in French

Newspapers from France