Sau­ver l’eau, goutte que goutte

Nice-Matin (Menton) - - Grand Sud Carnet - P.-L. P.

Même si jus­qu’à pré­sent la ré­gion Pro­vence-Alpes-Côte d’Azur n’a pas trop eu à souf­frir de pé­nu­rie d’eau, ce­la ne va peut-être pas du­rer éter­nel­le­ment. An­ti­ci­pant sur les consé­quences du chan­ge­ment cli­ma­tique, tous les ex­perts s’ac­cordent à dire qu’il faut d’ores et dé­jà éco­no­mi­ser la res­source, chan­ger ses ha­bi­tudes. De plus en plus d’ex­pé­ri­men­ta­tions ont lieu pour « sau­ver l’eau ». Ou plus exac­te­ment réuti­li­ser les mil­lions de litres d’eaux usées plu­tôt que de les je­ter bê­te­ment à la mer. À Cannes par exemple, qui pro­duit chaque jour 45 mil­lions de litres d’eaux usées, on ré­flé­chit à la pos­si­bi­li­té de ré­cu­pé­rer cette eau à la sor­tie de la sta­tion d’épu­ra­tion (donc en par­tie trai­tée) et de l’uti­li­ser pour l’ar­ro­sage des es­paces verts, des golfs, voire même le lavage de la voi­rie. Dans le Var, la ville de Cavalaire uti­lise dé­jà les eaux is­sues de la sta­tion d’épu­ra­tion du SI­VOM des Maures pour ir­ri­guer 3 km2 d’amé­na­ge­ments pay­sa­gers, soit une éco­no­mie de 25 m3 par jour uti­li­sés pen­dant la pé­riode d’ir­ri­ga­tion. Les eaux de la sta­tion d’Hyères-Por­que­rolles sont éga­le­ment re­cy­clées pour l’ir­ri­ga­tion d’en­vi­ron 10 hec­tares de ver­gers pa­tri­mo­niaux et pour le ma­raî­chage. Ce­la re­pré­sente jus­qu’à 300 m3 d’eau par jour. Des ef­forts sont éga­le­ment réa­li­sés pour di­mi­nuer les pol­lu­tions par pes­ti­cides. Sur l’Arc, qui court à che­val sur le Var et les Bouches-duR­hône, l’Agence de l’eau, en par­te­na­riat avec les agri­cul­teurs, a par exemple fi­nan­cé des aires col­lec­tives de lavage des en­gins agri­coles. Elle tra­vaille par ailleurs avec les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales à la mise en place du plan « zé­ro phy­to », un en­ga­ge­ment à ne plus uti­li­ser au­cun pro­duit phy­to­sa­ni­taire dans les es­paces verts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.