Une Nuit Blanche de sur­prises au Lar­vot­to

Per­for­mances d’ar­tistes, ex­po­si­tions et mu­sique… la pa­lette était vaste hier soir pour en­ta­mer cette nuit consa­crée à l’art contem­po­rain qui de­vait se pro­lon­ger jus­qu’au pe­tit ma­tin

Nice-Matin (Menton) - - Monaco - C. V.

À19 h 30, la pre­mière Nuit Blanche de Mo­na­co a dé­mar­ré hier soir dans un ciel bleu. Pous­sant le pu­blic au Lar­vot­to à le­ver les yeux vers un avion ve­nu fendre l’air pour des­si­ner dans l’azur des cir­con­fé­rences blanches au rythme de per­cus­sions ter­restres. Un tra­vail très poé­tique si­gné par Doug Ait­ken pour ou­vrir ce ren­dez-vous de dé­cou­verte de l’art contem­po­rain. « L’art de­vrait par­ler de lui-même » es­pé­rait le di­rec­teur ar­tis­tique Jörg Hei­ser. Un es­poir concré­ti­sé sous di­verses formes. La mu­sique, la danse, le tra­vail vi­déo ou plas­tique. Et un mé­lange des genres. À l’image de Fran­ces­co Vez­zo­li. L’ar­tiste ita­lien, qui ex­pose à la Villa Sau­ber, s’était gri­mé en Mar­lene Die­trich dans « The song of songs » pour une per­for­mance énig­ma­tique face à l’écran qui dif­fu­sait le film. Un peu plus loin, avec da­van­tage de lé­gè­re­té, Au­gus­tin Maurs avait dis­sé­mi­né des mu­si­ciens et leurs ins­tru­ments à vents sur la plage du Lar­vot­to pour un concer­to à dis­tance et en ré­ponse. En pre­mière par­tie de soi­rée, même si les per­for­mances étaient in­égales, l’at­mo­sphère était là pour faire prendre la sauce d’une soi­rée sin­gu­lière. « Nous sommes très fiers d’y être ar­ri­vés. Cette ma­ni­fes­ta­tion rem­plit le rôle de pro­po­ser à tous les pu­blics, un con­tact di­rect avec l’art contem­po­rain » a sou­li­gné Jean-Charles Cu­rau, di­rec­teur des Af­faires cultu­relles, en fé­li­ci­tant les équipes de Mo­na­co In­ter Ex­po, qui au­tour de Ju­lien Cel­la­rio, ont co­or­don­né la ma­ni­fes­ta­tion. « C’est ce qu’on sou­hai­tait, un évé­ne­ment ex­cep­tion­nel qui colle au cadre de Mo­na­co », glisse le conseiller na­tio­nal, Da­niel Boé­ri, qui le pre­mier a por­té cette idée de Nuit Blanche à l’au­tomne 2014. Et le pu­blic, par­ti pour la nuit hier soir, sem­blait adhé­rer.

(Pho­tos Mi­chaël Alé­si)

D’un avion fen­dant le ciel mo­né­gasque pour y des­si­ner à la fu­mée, aux per­for­mances hé­té­ro­clite de Fran­ces­co Vez­zo­li ou Au­gus­tin Maurs, les pre­mières heures de la Nuit Blanche, hier soir, ont ré­vé­lé des sur­prises.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.