Trans­for­mer le bé­ton en or : la re­cette de la dy­nas­tie

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Le Dossier Du Dimanche - 1. Au­teur de Mo­na­co sous l’oc­cu­pa­tion, édi­tions Nou­veau Monde

Les Pastor ont fait mieux que la pierre phi­lo­so­phale : ils ont trans­for­mé le bé­ton en or. Trois gé­né­ra­tions seule­ment leur au­ront été né­ces­saires pour bâ­tir un em­pire et une for­tune co­los­sale. On les dit aus­si puis­sants que les Gri­mal­di sur le Ro­cher. Grat­te­ciel, ap­par­te­ments haut de gamme, bu­reaux, centres com­mer­ciaux : près d’un quart de la Prin­ci­pau­té leur ap­par­tient. Et ce, dans la ville où le mètre car­ré est le plus cher du monde : 53 000 € en moyenne, jus­qu’à plus de 100 000 € pour des pro­grammes d’ex­cep­tion comme la Tour Odéon qui s’étire fiè­re­ment à l’est de la Prin­ci­pau­té.

Un em­pire de bé­ton

La fu­ture ex­ten­sion en mer, dans la­quelle les Pastor (J.B Pastor & Fils) sont évi­dem­ment as­so­ciés, pro­met même de faire ex­plo­ser ces chiffres pour­tant dé­jà fa­ra­mi­neux. Cet em­pire de bé­ton doit tout à un pe­tit ou­vrier ita­lien, Jean-Bap­tiste. « Il dé­barque de Bug­gio, un bled li­gure, un ha­meau avec des ba­raques à flanc de mon­tagne. On se croi­rait dans un vil­lage corse, à quelques ki­lo­mètres de la fron­tière fran­çaise», ra­conte Pierre Abra­mo­vi­ci, Mo­né­gasque, his­to­rien (1), an­cien grand re­por­ter à TF1. «Il par­ti­cipe alors à un grand mou­ve­ment d’ap­pel de tra­vailleurs dans le do­maine de la construc­tion. Cette vague d’im­mi­gra­tion va se re­trou­ver à construire le nou­veau Monte Car­lo. Avant 1863, il n’y a que le ro­cher et qua­rante ba­raques. La mon­tagne tombe di­rec­te­ment sur le bord de mer. À l’époque, le Lar­vot­to c’est un ma­rais, per­sonne n’ima­gi­nait qu’on puisse construire là-des­sus.» Jean-Bap­tiste monte des murs, mais fait son trou à force de tra­vail et crée sa propre en­tre­prise en 1926. L’élé­ment dé­clen­cheur se­ra la construc­tion du pre­mier stade de foot, en 1936, à la de­mande du prince Louis II. Le fils de Jean-Bap­tiste, Gil­do, rentre alors dans la so­cié­té qui de­vient fa­mi­liale et s’ap­pel­le­ra dé­sor­mais « J. B. Pastor Fils ». De­ve­nus in­con­tour­nables, les rois du bé­ton bâ­ti­ront le Mo­na­co dont le prince Rai­nier III a rê­vé. Un pré­cepte va gui­der les Pastor et as­su­re­ra leur for­tune : ne ja­mais vendre, seule­ment louer. L’en­fouis­se­ment de la voie fer­rée, li­bé­rant des mil­liers de mètres car­rés construc­tibles, se­ra la poule aux oeufs d’or. Un in­croyable jack­pot. Pour exemple, sur les dix der­nières an­nées, les prix de l’im­mo­bi­lier ont bon­di de 46 %, se­lon les sta­tis­tiques of­fi­cielles mo­né­gasques. Fils du pe­tit ma­çon ita­lien, Gil­do Pastor a don­né nais­sance à trois en­fants, Mi­chel, Vic­tor et Hé­lène. A son dé­cès en 1990, ces trois branches de l’arbre gé­néa­lo­gique se sont par­ta­gé l’em­pire en parts égales. Les onze en­fants de Mi­chel, Vic­tor et Hé­lène conti­nuent de per­pé­tuer le clan. Pa­trice Pastor, l’un des fils de Vic­tor, a ain­si no­tam­ment re­pris la di­rec­tion de « J. B. Pastor et fils ».

, an­née tra­gique pour le clan

L’an­née 2014, celle de l’as­sas­si­nat d’Hé­lène, res­te­ra dou­ble­ment tra­gique dans le clan Pastor. Vic­tor, l’aî­né, étant dé­cé­dé en 2002, ne res­taient que Mi­chel et Hé­lène. Le pre­mier, beau-père de Da­vid Hal­ly­day, et qui fut un temps pré­sident de l’AS Mo­na­co, dé­cé­de­ra le 2 fé­vrier 2014 des suites d’une longue ma­la­die. En mai de la même an­née, sa soeur se­ra as­sas­si­née. Au coeur de Font­vielle, quar­tier de la pre­mière ex­ten­sion en mer, trône le sym­bole de la réus­site du clan : le Gil­do Pastor Cen­ter. Bâ­ti à un en­droit où il n’y avait que la mer quand Jean-Bap­tiste, le ma­çon, a dé­bar­qué en Prin­ci­pau­té. Un sym­bole. C’est de là qu’Hé­lène Pastor, la mil­liar­daire as­sas­si­née, gé­rait ses af­faires. Gil­do et Syl­via, ses en­fants, qui se­ront sur le banc des par­ties ci­viles lors du pro­cès, sont dé­sor­mais les hé­ri­tiers d’une for­tune es­ti­mée à 12 mil­liards.

(Pho­to ar­chives Nice-Ma­tin)

La dy­nas­tie des Pastor a cons­truit son suc­cès en bâ­tis­sant Mo­na­co.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.