À la mai­son de Pré­vert sus­cite l’in­té­rêt

Saint-Paul,

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Journées Du Patrimoine - GA. P.

La Miette. Drôle de nom pour une mai­son. C’est celle de Jacques Pré­vert. Le poète et scé­na­riste a pas­sé plus de 15 ans à Saint-Paul-deVence. À par­tir de 1941 quand la France a été oc­cu­pée par les Al­le­mands et que la zone libre était si­tuée au sud, où se trou­vaient les stu­dios de la Vic­to­rine, où il tra­vaillait. Hier, à l’oc­ca­sion des jour­nées du pa­tri­moine, l’of­fice du tou­risme de la com­mune a eu la bonne idée de faire dé­cou­vrir la vie et la de­meure de cet homme qui a mar­qué des gé­né­ra­tions d’éco­liers. D’ailleurs le pu­blic ne s’y est pas trom­pé et est ve­nu en nombre suivre la vi­site pré­sen­tée par Ch­ris­tophe Mes­si­neo, guide confé­ren­cier.

In­té­gré au vil­lage

Une plon­gée dans les an­nées qua­rante avec des per­son­nages de­ve­nus my­thiques, hauts en cou­leur : Pi­cas­so, Mon­tand, Si­gno­ret, An­dré Ver­det… Si Jacques Pré­vert s’est d’abord ins­tal­lé dans ce qui est ac­tuel­le­ment le Ca­fé de la place, il a en­suite loué une mai­son à l’in­té­rieur même du vil­lage. «Il fai­sait par­tie de la po­pu­la­tion, même s’il ve­nait à mi­temps, par­ta­gé avec Pa­ris » ex­plique ain­si le guide, « on pou­vait le croi­ser, dis­cu­ter avec lui à une époque où l’on ne se ca­chait pas der­rière des lu­nettes noires ». C’est à Saint-Paul qu’il dé­ve­lop­pe­ra sa pas­sion du col­lage après son grave ac­ci­dent de 1948. En 1955, il quit­te­ra SaintPaul pour An­tibes, avant de par­tir dé­fi­ni­ti­ve­ment de la Côte d’Azur, trop fré­quen­tée. Au­jourd’hui, la Miette ap­par­tient à une fa­mille de Tu­rin, qui l’en­tre­tient avec dé­li­ca­tesse. Ces pro­prié­taires pos­sèdent la par­tie haute de la mai­son et n’hé­sitent pas à ou­vrir leur de­meure quand l’of­fice du tou­risme le leur de­mande. Un es­prit ou­vert, à la Pré­vert.

(Pho­to Frantz bou­ton)

A l’in­té­rieur, on di­rait que rien n’a bou­gé. On y ima­gine bien Jacques Pré­vert contem­pler la vue sur les baous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.