Nice a re­trous­sé ses manches pour le World cleanup day

C’était la jour­née mon­diale de ra­mas­sage des dé­chets. La ville a mis la main à la pâte. Plus de 250 per­sonnes ont ar­pen­té les rues hier pour une im­mense ac­tion ci­toyenne et de sen­si­bi­li­sa­tion

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Métropole - S.G sga­si­glia@ni­ce­ma­tin.fr

Le constat? Le monde croule sous nos dé­chets. La ri­poste? Quo­ti­dienne. Celle des gens de bonne vo­lon­té, conscients que la pla­nète est en dan­ger. Et puis, il y a aus­si des ma­ni­fes­ta­tions de grande en­ver­gure, comme hier. C’était le jour du grand net­toyage ! Un jour pour sen­si­bi­li­ser les ci­toyens. Plus de 150 pays à l’unis­son pour « net­toyer » le monde. Ce monde que l’hu­main souille et dé­truit à lon­gueur d’an­née. Le « World CleanUp Day » est né du mou­ve­ment « Let’s Do It », lan­cé en 2008 en Es­to­nie. Il avait ras­sem­blé 4 % de la po­pu­la­tion, per­met­tant de ra­mas­ser plus de 10 000 tonnes de dé­chets. Un vrai suc­cès: il s’est en­suite ex­por­té dans le monde en­tier. Et pour la pre­mière fois, hier, à Nice. De 9 heures à 11 heures, bé­né­voles, as­so­cia­tions, agents de la Ville, éco­los pur et dur, éco­los en de­ve­nir, plus de 250 per­sonnes, ont ar­pen­té l’ave­nue Jean-Mé­de­cin et l’ave­nue Thiers. De 12 heures à 14 heures ils ont fait le tour du quar­tier du port. En­fin, jus­qu’à 17 heures, c’est le bou­le­vard Sta­lin­grad et les plages de la Ré­serve et de Co­co beach qui ont été net­toyées. Et, mal­gré les 8 000 cor­beilles ins­tal­lées dans toute la ville, les ra­mas­seurs d’un jour sont loin d’être re­ve­nus bre­douille. Des sacs pou­belle verts ou jaunes bien rem­plis de l’in­cons­cience de l’être hu­main ont été dé­po­sés sur la pro­me­nade du Paillon. Avec comme me­neur de troupe, Pier­rePaul Léo­nel­li, le mon­sieur pro­pre­té de la Ville de Nice et de la Mé­tro­pole Nice Côte d’Azur. « Nice a une po­li­tique très dy­na­mique en ma­tière de tri », a-t-il fait va­loir. « C’est un geste très im­por­tant ». Et de mettre en avant « le com­por­te­ment du ci­toyen dans l’es­pace pu­blic». «Il faut fa­vo­ri­ser la prise de conscience. De­ve­nir éco­ci­toyen au quo­ti­dien ».

(Pho­to SG)

Bé­né­voles, as­so­cia­tions, agents de la Ville, se sont re­trous­sé les manches, hier, pour la grande jour­née de ra­mas­sage des dé­chets.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.