Les buts

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Sports -

Isi­dor de re­joindre ex­pres­sé­ment le groupe hier après-mi­di à Tou­louse (voir ci-contre). Avant ça, c’était Ro­ny Lopes, meilleur mo­né­gasque la sai­son pas­sée qui s’était “pé­té” en sé­lec­tion. Sur le banc des ab­sents : Pel­le­gri, Jo­ve­tic, Lopes, Fal­cao, Go­lo­vin, Su­ba­sic, et on en ou­blie. « Mais je ne me plains pas s’il manque des joueurs connus, confie le tech­ni­cien por­tu­gais. Ce­la donne la pos­si­bi­li­té à d’autres de jouer ». « Vous sa­vez, quand j’ai ap­pris le for­fait de Fal­cao, je me suis de­man­dé si ce n’était pas une mau­vaise chose ,a avoué Alain Ca­sa­no­va. Car les joueurs peuvent prendre le rem­pla­çant un peu plus à la lé­gère et se faire sur­prendre » . Ça se tient. Mais quand même, hier, le dé­fi était de mar­quer et de pe­ser of­fen­si­ve­ment. Jar­dim avait poin­té du doigt la fai­blesse of­fen­sive de son équipe dans la zone de vé­ri­té cette se­maine. Mo­na­co a fi­na­le­ment for­cé le ver­rou grâce à une lourde frappe de Tie­le­mans à l’heure de jeu. Jusque-là, les Mo­né­gasques avaient al­ter­né entre le “moyen plus” et le “mau­vais”. Tou­louse, en forme, a af­fi­ché très tôt ses in­ten­tions en met­tant à contri­bu­tion Be­na­glio et sa dé­fense. Mais ; et c’est peut-être la nou­veau­té du soir, Mo­na­co s’est mon­tré so­li­daire dans les ef­forts. La­bo­rieux, mais so­li­daire. Bien gui­dé par le tra­vail d’Aho­lou et Aït-Ben­nas­ser, la gé­né­ro­si­té de Diop et Syl­la. Si bien que les vice-cham­pions de France ont mieux ter­mi­né la pre­mière pé­riode et com­men­cé la se­conde que leur ad­ver­saire du soir. Au rayon des sa­tis­fac­tions, le mi­lieu de ter­rain qui a ap­por­té de la jus­tesse -, ’ : sur une re­lance au dé­part de Be­na­glio, Mo­na­co re­monte le ter­rain, Aït-Ben­nas­ser ef­face Ma­nu Gar­cia et trouve Tie­le­mans dans le coeur du jeu qui avance et frappe du gauche. Barre ren­trante. L’ar­bitre va­lide le but grâce à la Goal line tech­no­lo­gie. à une équipe qui en man­quait. Le reste pas­se­ra au ré­vé­la­teur de la Ligue des cham­pions dès mar­di. Alors prêt ? « Ce n’est pas une ques­tion d’être prêt ou pas, évi­dem­ment que j’au­rais pré­fé­ré jouer ce match dans deux mois mais ce n’est pas pos­sible », plai­san­tait Jar­dim qui a quit­té le stade avec ce trait d’hu­mour. Sou­la­gé d’avoir vu son équipe ré­pondre pré­sent sur le ter­rain et évi­té la sor­tie de route.

Si­di­bé à la lutte avec Gra­del. -, ’ : Leya Ise­ka est heu­reux de pous­ser le bal­lon dans le dos de Glik sur un contre mal­heu­reux du Po­lo­nais. L’at­ta­quant tou­lou­sain se re­trouve seul dans la sur­face et trompe Be­na­glio.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.