Eric Clé­ment, l’Etoile après l’éclipse

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Sports -

Ce fut une éclipse longue du­rée. Un an sans chas­ser le chro­no, sans l’adré­na­line de la ‘‘com­pète’’... Ce wee­kend, c’est donc avec un plai­sir non feint qu’Eric Clé­ment re­met le contact. « Je com­men­çais à trou­ver le temps long, j’avais des four­mis dans les se­melles », concède le Maxi­mois dis­pa­ru des écrans ra­dars du FFSA-GT de­puis la fi­nale  au Castellet. Pour son come-back, ce­lui-ci dé­couvre le der­nier joyau de la firme à l’Étoile : la Mer­cedes AMG GT. En bonne com­pa­gnie puis­qu’il par­tage le vo­lant avec le Tou­lou­sain Mor­gan Moul­lin-Traf­fort, cou­ron­né cham­pion de France en  au cô­té d’un cer­tain Fa­bien Bar­thez. « Cette an­née-là, nous étions voi­sins de stand car je pi­lo­tais aus­si une Fer­ra­ri  GT en­ga­gée par l’écu­rie de Jé­rôme Po­li­cand », pour­suit le re­ve­nant ra­vi de re­trou­ver la struc­ture tar­naise AKKA-ASP. Sa nou­velle mon­ture ? « J’adore, tout sim­ple­ment ! Contrai­re­ment à la Porsche Cay­man de l’an der­nier, il s’agit d’une vraie voi­ture de course, dé­ri­vée de l’AMG GT. Châs­sis, mo­teur, freins : c’est le jour et la nuit ! Dès la prise en main, je me suis sen­ti à l’aise. Ici, avant de pen­ser à la sai­son pro­chaine, on veut juste prendre nos re­pères. Et pro­fi­ter à fond de cette belle op­por­tu­ni­té. » Ob­jec­tif at­teint d’em­blée : en­glués dans le ventre mou de la grille (e), Clé­ment et Moul­lin-Traf­fort ont réus­si hier à gri­gno­ter  places

(e). Au­jourd’hui, leur ‘‘Benz’’ noir mat vi­se­ra plus haut. En s’élan­çant e, le top  semble ac­ces­sible, si af­fi­ni­tés...

Eric Clé­ment et Mor­gan Moul­lin-Traf­fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.