Sté­phane Tri­bau­di­ni re­lance la mac­hine

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Sports -

Dans un monde idéal, ce week-end, il au­rait par­ti­ci­pé à la course au titre FFSA-GT. Et, peut-être, sai­si l’oc­ca­sion de coif­fer une deuxième cou­ronne na­tio­nale un an après son sacre en ca­té­go­rie Am. Stop­pé net cet été par une panne sèche de bud­get, Sté­phane Tri­bau­di­ni a hé­las dû lâ­cher le vo­lant de l’Al­pine A GT tri­co­lore du team CMR, lais­sant son jeune co­équi­pier Pierre-Alexandre Jean pour­suivre l’aven­ture sans lui. Adieu Ma­gny-Cours, Bar­ce­lone... et bon­jour Le Castellet où le Ni­çois, ré­vé­la­tion de la sai­son , re­lance la mac­hine dans le ba­quet d’une BMW M GT (ci-des­sus, à gauche). « Je de­vais im­pé­ra­ti­ve­ment prendre part à cette fi­nale à do­mi­cile », confie-t-il. « Dans l’op­tique de , c’est l’oc­ca­sion de réunir mes par­te­naires, et de me faire à nou­veau re­mar­quer en piste. Je ne re­grette pas d’avoir cou­ru deux lièvres à la fois au prin­temps en cu­mu­lant FFSA-GT et GT Eu­ro­pean Se­ries. Ce chal­lenge, il fal­lait le ten­ter, même si le risque de s’ar­rê­ter en cours de route exis­tait. En l’es­pace de quelques mois, j’ai en­core beau­coup ap­pris, pro­gres­sé. Et puis nous sommes par­ve­nus à bap­ti­ser l’Al­pine au cham­pagne en lui of­frant sa pre­mière vic­toire à Spa-Fran­cor­champs. » Conclu in ex­tre­mis, le come-back ponc­tuel au sein de l’écu­rie Y Tech­no­lo­gy, nou­vel­le­ment ins­tal­lée juste à cô­té, dans la zone d’ac­ti­vi­tés de Signes, lui per­met de dé­cou­vrir une au­to com­plè­te­ment dif­fé­rente des Gi­net­ta et Al­pine avec les­quelles il a mul­ti­plié les coups d’éclat. En es­pé­rant trou­ver les moyens de re­dé­mar­rer plus fort l’an pro­chain...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.