Ar­tistes de rue : la Ville ren­force les règles

Plu­sieurs zones ré­gle­men­tées ont été dé­fi­nies, pour 50 à 60 au­to­ri­sa­tions dé­li­vrées au to­tal

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Nice - R.D.

Le nombre des em­pla­ce­ments et donc des ar­tistes qui pour­ront les oc­cu­per en toute lé­ga­li­té se­ra li­mi­té. Ro­bert Roux l’a in­di­qué, en pré­sen­tant cette dé­li­bé­ra­tion qui a été adop­tée, ven­dre­di der­nier, à la ma­jo­ri­té, par le conseil mu­ni­ci­pal. « Dans les pé­ri­mètres d’ex­cel­lence re­te­nus on pour­ra dé­li­vrer entre 50 et 60 au­to­ri­sa­tions », a in­di­qué le fu­tur pré­sident de la com­mis­sion de sé­lec­tion.

Cri­tère de quan­ti­té et non de qua­li­té

L’élu a dû ras­su­rer après les interrogations de Ju­liette Ches­nel (EELV) et Pa­trick Al­le­mand « Un autre ave­nir pour Nice » sur les cri­tères de sé­lec­tion de la com­mis­sion, poin­tant les risques de « po­lice de la culture » et de « ri­gi­di­té ». « La com­mis­sion ne juge pas la qua­li­té ar­tis­tique, c’est seule­ment quan­ti­ta­tif. Par exemple dix cra­cheurs de feu sur un pé­ri­mètre res­treint, ce se­rait beau­coup », a sou­li­gné Ro­ger Roux, conseiller mu­ni­ci­pal, dé­lé­gué aux arts dans l’es­pace pu­blic. Le pé­ri­mètre au­to­ri­sé en­globe, pour l’es­sen­tiel, le centre-ville, le port, et la Pro­me­nade du Paillon. À cette oc­ca­sion, ce der­nier a pu rap­pe­ler que les peintres de rue pou­vaient li­bre­ment po­ser leur che­va­let.

Des obli­ga­tions à res­pec­ter

Tel qu’il a été pré­sen­té, le sys­tème veut ga­ran­tir, voire apai­ser les re­la­tions entre le voi­si­nage et les ar­tistes. Ces der­niers doivent res­pec­ter leurs em­pla­ce­ments et des ho­raires : de 13 à 22 heures du 1er juin au 30 sep­tembre (13 à 20 heures le reste de l’an­née). Les ri­ve­rains ne pour­ront pas de­man­der aux ar­tistes au­to­ri­sés et res­pec­tant le rè­gle­ment, de dé­cam­per. Les règles adop­tées tendent à ins­tau­rer une li­mi­ta­tion des dé­ci­bels. Au­cune am­pli­fi­ca­tion n’est ain­si au­to­ri­sée sur les places Ma­gen­ta, Ga­ri­bal­di, Ros­set­ti, du Pa­lais, Charles-Fé­lix, Saint-Fran­çois. Il y a aus­si des zones sanc­tuaires comme les Arènes de Ci­miez, la col­line du Châ­teau. La se­conde obli­ga­tion des ar­tistes est de se li­mi­ter à l’usage du « cha­peau ». Seul le don vo­lon­taire est au­to­ri­sé, toute vente res­tant in­ter­dite. Le site de la Ville, nice.fr se­ra le point d’en­trée du par­cours pour les can­di­dats à l’ins­crip­tion.

(Pho­to ar­chives Franck Fer­nandes)

Le pia­niste Steve Villa Mas­sone, va pou­voir, comme d’autres ar­tistes de­man­der une au­to­ri­sa­tion à la Ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.