Deux beaux ca­deaux à la bi­blio­thèque de Le­vens! La culture du Com­té vi­vra de­main à Tour­rette-Le­vens

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Vallées - B. O.  h ,  h , h  h , MÉ­LA­NIE NIEL

Ce sont Pas­cal Col­let­ta et Florent Dub­reuil qui joue­ront au Père Noël, de­main : ils dé­di­ca­ce­ront leurs ou­vrages : Ange, jour­nal de guerre et Sous les étoiles de la Ti­née. Ce se­ra l’oc­ca­sion de les in­ter­ro­ger, de sa­voir pour­quoi et com­ment ils sont tom­bés fous amou­reux de ces hauts ter­ri­toires et pour­quoi ces ou­vrages peuvent faire un beau ca­deau de Noël. À no­ter qu’ils sont tous deux pro­fes­seurs des écoles au groupe sco­laire Saint-Roch de Le­vens.

Sa­voir +

De­main, 9 h à 12 h, bi­blio­thèque Fré­dé­ricMau­ran­di, place de la Ré­pu­blique.

La ré­ha­bi­li­ta­tion ré­cente du coeur du vil­lage dans le pur style ar­chi­tec­tu­ral du com­té de Nice montre à quel point la mu­ni­ci­pa­li­té et ses ha­bi­tants y sont at­ta­chés. Mais il y en a d’autres signes: le re­nou­veau de la Fête des li­maces en juin. Ou en­core le re­gain d’in­té­rêt pour son his­toire et ses langues. En­core mieux, la salle des fêtes ac­cueille­ra de­main, à par­tir de 17 h, un fes­ti­val de la culture du com­té de Nice. Des concerts, des confé­rences dy­na­miques et autres ani­ma­tions. « Les gens qui connaissent la culture ni­çoise se­ront là, mais nous vou­lons aus­si at­ti­rer ceux qui y sont moins sen­sibles, ex­plique Re­naud Ca­sa­grande, le fon­da­teur as­pre­mon­tois du « L’as pa­gat lou ca­peù », prin­ci­pal or­ga­ni­sa­teur de l’évé­ne­ment, avec le sou­tien de la mu­ni­ci­pa­li­té, de l’as­so­cia­tion tour­ret­tane Li­mas­sa et Nis­sart per tou­giou. Cet évé­ne­ment est une porte ou­verte sur la culture ni­çoise et aus­si pié­mon­taise avec la pré­sence de groupes ita­liens. Mais c’est aus­si un mo­ment de ren­contre entre les gé­né­ra­tions, une fête de fa­mille. Nous vou­lons que les par­ti­ci­pants soient ac­teurs, c’est pour­quoi les confé­rences se­ront in­ter­ac­tives. Quant aux concerts, ils se­ront l’oc­ca­sion de mon­trer au pu­blic les pas de danses des ba­lè­ti. Ce sont des pas très simples, tout le monde pour­ra par­ti­ci­per! Mais les gens fe­ront vrai­ment ce qu’ils veulent, ils se­ront libres ! »

« La tra­di­tion se vit au jour le jour »

Avec son frère Syl­vain, fon­da­teur  h-h, confé­rence et ani­ma­tions ; h , ou­ver­ture de la fes­ta avec dis­cours des au­to­ri­tés en pré­sence du maire, Alain Frère ; spec­tacle de rue avec le groupe Pris­ma ban­da ;  h, cycle de confé­rence dy­na­mique avec la mour­ra par Pas­cal Col­let­ta, les langues du com­té de Nis­sa par Syl­vain Ca­sa­grande ; foire aux ques­tions ani­mée par Re­naud Mac­che­ro­ni de la cho­rale de chants po­ly­pho­niques, qui se pro­dui­ra aus­si de­main, le jeune élec­tri­cien est un fervent dé­fen­seur de la culture ni­çoise : « L’his­toire du com­té de Nice est très riche. Géo­gra­phi­que­ment, c’est une zone fron­ta­lière que nous par­ta­geons avec nos voi­sins ;  h -mi­nuit, concerts avec, à  h , Pris­ma ban­da (mu­sique et spec­tacle de rue de Cu­neo, pré­sen­ta­tion du nou­veau CD) ; « L’as pa­gat lou ca­pèu ? » (world mu­si­ca nis­sar­da, pré­sen­ta­tion du nou­veau CD) ; ,«Lou­ta­page » (folk and rock of Cu­neo) ; « Li Bra­maire de la coun­tea » (chant po­ly­pho­nique au­tour dau « Tau­lie »). ita­liens. La Côte d’Azur est de­ve­nue une ré­gion très bal­néaire et, face au bulldozer tou­ris­tique, nous avons ima­gi­né des ins­tru­ments qui per­mettent de re­créer du lien so­cial. La tra­di­tion ne se vit pas au pas­sé ou au fu­tur mais au jour le jour. Notre but est que cette connais­sance de la culture s’éten­dant dans une am­biance fa­mi­liale et dans une belle ma­nière de faire la fête ! », ex­plique-t-il en­core.

Sa­voir +

10 eu­ros par per­sonne ; 7 eu­ros avec un ca­pèu sur la tête. Gra­tuit pour les moins de 15 ans. Sur place : vente de pro­duits ni­çois (t-shirt, pull...). Res­tau­ra­tion et bois­son. Ren­sei­gne­ments au 06.79.33.39.96.

(DR)

A Au­ron pen­dant une séance de prises de vues pour le livre Sous les étoiles de la Ti­née de Pas­cal Col­let­ta (à gauche) et Florent Dub­reuil (à droite).

(DR)

Avec le Tour­ret­tan Xa­vier Picard, cla­ri­net­tiste, « L’as pa­gat lou ca­peù ? » met­tra l’am­biance à la salle des fêtes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.