Un bi­jou de co­quillage

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Nice -

Il est par­tout. Prin­ci­pa­le­ment pré­sen­té comme charm au­tour du poi­gnet, mais éga­le­ment en pen­den­tif. Le cau­ri. Ve­dette des beaux jours pour une es­pèce ma­ri­time qui sort de sa co­quille. His­to­ri­que­ment, ce pe­tit co­quillage à la fente den­te­lée, res­sem­blant à un grain de blé ou de ca­fé, était uti­li­sé comme mon­naie, no­tam­ment en Océa­nie, en Asie, en Afrique. D’ou son autre dé­no­mi­na­tion : por­ce­lai­ne­mon­naie. Dé­cli­né en bi­jou, il se­ra mon­naie cou­rante dans les pa­rures de l’été. Au­ré­lie Mo­ra et San­dra Chiche, créa­trices ni­çoises dans le VieuxNice sous la marque Shi­buya, pro­posent le cau­ri en tour de

Un jo­li bra­ce­let-co­quillage pour écou­ter la mer.poi­gnet, re­te­nu par un fil cou­lis­sant de soie, do­ré, rose ou ar­gent, adap­table aux at­taches d’en­fants et d’adultes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.