Ai­der les femmes vic­times de vio­lence

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Nice -

Viol, har­cè­le­ment sexuel… Au moins une femme sur deux, est vic­time de vio­lence sexiste et sexuelle, mais rares sont celles qui dé­posent plainte. Pour fa­ci­li­ter l’ac­com­pa­gne­ment ju­ri­dique, psy­cho­lo­gique, mé­di­cal des plus jeunes, Alice Pa­ta­lac­ci, Ni­çoise de 26 ans, et Alexia Le­rond, ju­riste, mettent au point un «chat­bot» sur Fa­ce­book Mes­sen­ger. «Une agres­sion sexuelle sur trois s’est pro­duite alors que la vic­time avait entre 18 et 25 ans. Or la plu­part ne poussent pas la porte des com­mis­sa­riats. Ni celle d’as­so­cia­tions qui aident les vic­times de vio­lences sexistes, sexuelles, conju­gales,» pose Alice Pa­ta­lac­ci. D’où l’idée du «chat­bot» sur Fa­ce­book Mes­sen­ger: ce der­nier se­ra ca­pable d’iden­ti­fier l’in­frac­tion dont elle semble être vic­time, de lui ex­pli­quer ses droits et de lui don­ner le contact de struc­tures spé­cia­li­sées pou­vant lui ve­nir en aide. L’ou­til se­ra opé­ra­tion­nel dé­but 2019. Contact mail: elle.cae­te­[email protected]

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.