Un co­mi­té d’en­tre­prise pour tous à Saint-Laurent

La Fé­dé­ra­tion des ac­teurs éco­no­miques et la Ville ont mis en place une carte don­nant ac­cès à de nom­breuses offres. Ce sé­same est à des­ti­na­tion des chefs d’en­tre­prises de moins de 50 sa­la­riés

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Cagnes Région - S. L. [email protected]­ce­ma­tin.fr

Des places de ci­né moins chères, des ré­duc­tions pour les voyages, les for­faits de ski, des re­mises im­mé­diates aux caisses des pe­tits com­mer­çants tout comme chez les grandes en­seignes: c’est ce à quoi la carte « Un co­mi­té pour moi» donne ac­cès. Un nou­veau dis­po­si­tif à des­ti­na­tion de toutes les en­tre­prises lau­ren­tines de moins de 50 sa­la­riés. Une carte mise sur pied par la Fé­dé­ra­tion des ac­teurs éco­no­miques lau­ren­tins et la Ville de Saint-Laurent-duVar. « Nous avons dé­ve­lop­pé un tas de ser­vices et nous ne sommes pas peu fiers car nous avons ra­mé un mo­ment», confie le pré­sident de cette fé­dé­ra­tion, Thier­ry Te­boul, éga­le­ment re­pré­sen­tant de la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie (CCI).

« Un cercle ver­tueux»

Dé­sor­mais, les quelque 300 adhé­rents de la Fé­dé­ra­tion peuvent of­frir à « leurs sa­la­riés des avan­tages dignes d’un co­mi­té d’en­tre­prise d’une grande struc­ture» ,ex­pose

Avec la carte « Un co­mi­té pour moi», lan­cée of­fi­ciel­le­ment au­jourd’hui, « le chef d’en­tre­prise va pou­voir faire bé­né­fi­cier ses sa­la­riés. (...et) se pla­cer en tant que par­te­naire de ce ré­seau», ré­sume l’ac­teur éco­no­mique Jean-Bap­tiste Ge­no­vese.

Bri­gitte Li­zée-Juan, ad­jointe en charge du Com­merce et de l’ar­ti­sa­nat. Par­mi les adhé­rents, il y a Chris­tophe Mar­tel. Le di­rec­teur de l’In­ter­mar­ché du bou­le­vard Mar­cel-Pa­gnol ex­plique : « Quand on m’a pré­sen­té le pro­jet, j’ai de suite adhé­ré. Je peux faire plai­sir à mes sa­la­riés.» Toutes les offres sont ré­per­to­riées sur un site in­ter­net. La for­mule est ac­ces­sible à par­tir de 10 eu­ros par an, par sa­la­rié, sans en­ga­ge­ment. Et pas de concur­rence entre les com­mer­çants: « On peut pen­ser que je suis un “gros”qui bouffe les pe­tits. Mais c’est tout le contraire puisque mes col­la­bo­ra­teurs vont pou­voir uti­li­ser (Pho­to S. L.) cette carte chez les com­mer­çants lau­ren­tins», ajoute le di­rec­teur d’In­ter­mar­ché. Un « cercle ver­tueux» pré­sen­té par Jean-Bap­tise Ge­no­vese qui a créé le sé­same « Un co­mi­té pour moi ». Il ap­puie : « Le chef d’en­tre­prise va pou­voir faire bé­né­fi­cier ses sa­la­riés. Ce même chef d’en­tre­prise va pou­voir se pla­cer en tant que par­te­naire de ce ré­seau.»

« Plus de pou­voir d’achat»

La vo­lon­té de « créer plus de pou­voir d’achat», d’in­suf­fler une éner­gie à l’échelle lo­cale. Une ré­ponse aux re­ven­di­ca­tions des «gi­lets jaunes» ? « C’est vrai que nous sommes com­plè­te­ment dans le cadre de la conjonc­ture ac­tuelle», té­moigne Jean-Bap­tiste Ge­no­vese. « Nous fai­sons bé­né­fi­cier des sa­la­riés qui peut-être n’au­raient ja­mais eu ac­cès à ce genre d’offres. Ce­la per­met d’amé­lio­rer le quo­ti­dien», ré­sume l’ad­jointe Bri­gitte Li­zéeJuan. Le dis­po­si­tif se­ra lan­cé of­fi­ciel­le­ment ce soir, lors des voeux du maire Jo­seph Se­gu­ra, adres­sés aux ac­teurs éco­no­miques. «On ne va pas en res­ter là», pro­met son élue. Ce pro­jet pi­lote de­vrait être dé­ve­lop­pé sur l’en­semble du ter­ri­toire des Alpes-Ma­ri­times.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.