Créer un centre de tran­sit pour la faune sau­vage”

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Cagnes Région -

Un lieu de vie pour toutes les bêtes aban­don­nées. C’est le rêve de Cé­ci­lia Fru­leux, 32 ans. Di­rec­trice de l’as­so­cia­tion ASA 06 (Au ser­vice des ani­maux), cette jeune femme in­ves­tie de­puis ses 16 ans dans la cause ani­male, ba­taille avec son amie Lau­rie Ca­var­gi­ni, pour créer ce havre de paix. Une quête de­puis quatre ans. Au­jourd’hui, elle tire la son­nette d’alarme pour voir abou­tir son pro­jet d’Arche de Noé. Mais pas que…

Quel type de ter­rain re­cher­chez-vous et quel bud­get ?

Nous cher­chons un ter­rain de  m avec éven­tuel­le­ment une mai­son dans le sec­teur Cannes Grasse ou aux en­vi­rons du Broc. Nous avons   eu­ros de bud­get.

Au­jourd’hui, où sont ac­cueillis les ani­maux aban­don­nés ?

Nous avons un pe­tit cha­let à Vence avec jar­din où nous ac­cueillons  chats trou­vés

Autre sou­ci : la faune sau­vage…

Au­jourd’hui, on n’a pas le droit de dé­te­nir d’ani­maux sau­vages. On les soigne et

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.