Inon­da­tions : prises de vue et prise de conscience

Pri­mer des pho­to­gra­phies sur l’eau et sen­si­bi­li­ser aux risques de crue dans la ré­gion : c’est l’ob­jec­tif du concours « Y’a pas phot’eau ! » ou­vert à tous

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Antibes Région - M.-C. A. ma­ba­lain@ni­ce­ma­tin.fr Ren­sei­gne­ment et for­mu­laire d’ins­crip­tion http://mayane.eu/ya­pas­pho­teau-2020/ concours.pho­to.inon­da­tion.2020@gmail.com

De l’eau qui coule à flots, ruis­selle, dé­borde. Des traces de son pas­sage, simples repères sur un mur ou dé­gâts ter­ribles sur des ha­bi­ta­tions ou des pay­sages. Des ou­vrages et des chan­tiers ou­verts par l’homme pour se gar­der des ra­vages des crues. Au­tant de si­tua­tions et d’évé­ne­ments fixés sur des pho­to­gra­phies qui ont été pri­mées dans le cadre du concours inau­gu­ré l’an­née der­nière par la DREAL Pro­vence Alpes Côte d’Azur via la « Mis­sion In­ter­ré­gio­nale Inon­da­tion Arc Mé­di­ter­ra­néen » (MIIAM) et l’as­so­cia­tion Mayanne, « Y’a pas phot’eau ! » Un concours ori­gi­nal pour sen­si­bi­li­ser le pu­blic aux risques d’inon­da­tion en zone mé­di­ter­ra­néenne. Le suc­cès était au ren­dez-vous, tant hé­las, les inon­da­tions dans notre ré­gion de­viennent ré­cur­rentes : épi­sodes brefs mais in­tenses, comme en oc­tobre 2015. L’une des quinze pho­tos lau­réates du concours a d’ailleurs été faite à Valbonne, le long de la Brague. Sans sur­prise, une deuxième édi­tion a été dé­ci­dée. Les ins­crip­tions viennent de dé­mar­rer et sont ou­vertes jus­qu’au 31 août. Tout le monde peut par­ti­ci­per, c’est gra­tuit. Mais il faut que les prises de vue soient réa­li­sées dans la ré­gion, ex­clu­si­ve­ment, et bien sûr tout tourne au­tour de l’eau. Comme en 2019, trois thèmes sont pro­po­sés : « L’eau à l’ori­gine des inon­da­tions », « Les in­dices des inon­da­tions pas­sées » et en­fin, « L’Homme se pro­tège des inon­da­tions ». Pour le pre­mier thème, l’eau est le su­jet por­teur. Eau, douce ou sa­lée, en mou­ve­ment ou pas.

Un prix spé­cial du pu­blic

On peut aus­si sai­sir les traces lais­sées dans le pay­sage après son pas­sage ré­cent ou pas­sé. Le deuxième thème pri­vi­lé­gie l’ab­sence de l’eau. Elle s’est re­ti­rée après avoir dé­bor­dé et inon­dé. Là, il s’agit de cap­ter les dé­gâts, pe­tits ou grands, les repères qui in­diquent à quelle hau­teur l’eau est mon­tée, etc. En­fin, le der­nier thème est consa­cré à tout ce que la po­pu­la­tion, ci­toyens et dé­ci­deurs, met en oeuvre pour se pro­té­ger et pré­ve­nir les inon­da­tions. Les cli­chés peuvent être en cou­leurs, en noir et blanc ou en sé­pia mais ne doivent pas être re­tou­chés. En plus de voir leurs oeuvres ex­po­sées et pré­sen­tées en ligne, les trois pre­miers lau­réats, de chaque ca­té­go­rie, choi­sis par le ju­ry, ga­gne­ront des prix : ca­mé­ra go pro, ta­blette, Po­laorïd et bien d’autres lots en­core. Cette an­née, nou­veau­té, un prix spé­cial du pu­blic est pré­vu. Le grand ga­gnant se­ra ce­lui qui ré­col­te­ra le plus le plus de « likes » sur Ins­ta­gram jus­qu’au le 20 sep­tembre à mi­nuit se ver­ra at­tri­buer le prix du pu­blic. À vous donc de pos­ter vos pho­tos (jus­qu’à trois cli­chés) en men­tion­nant #YAPASPHOTE­AU2020 le compte du concours @ya­pas­pho­teau. Et, au pu­blic, de vo­ter !

(DR)

L’eau qui coule, dé­vaste, se re­tire et marque son pas­sage... au coeur de la deuxième édi­tion d’un concours pho­tos ou­vert à tous, créé par la DREAL Pro­vence Alpes Côte d’Azur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.