Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées)

Le geste de Bruno Le Maire pour les vallées

Report voire annulation de charges pour les entreprise­s des vallées sinistrées, allongemen­t du délai de dépôt de la déclaratio­n de sinistre aux assurances. Le ministre de l’Economie a annoncé une série de mesures et d’aides hier

- MATHILDE TRANOY mtranoy@nicematin.fr

La vie des habitants des vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya a basculé ce 2 octobre. Mais aussi celle de nombreux entreprene­urs, ciment économique et social de ces villages du moyen et haut pays. Aujourd’hui certains sont très inquiets sur les conséquenc­es, dans la durée, de cette catastroph­e sur leur activité et leurs emplois. Comment reconstrui­re et consolider rapidement ce tissu économique pour éviter l’exode des entreprise­s, des commerçant­s ? Invité, hier soir, par la rédaction de Nice-Matin à échanger avec une vingtaine d’acteurs économique­s azuréens autour du thème « Comment fédérer la solidarité des entreprise­s autour des vallées sinistrées », Bruno le Maire, ministre de l’Economie, des finances et de la relance, a annoncé une série de mesures inédites pour soutenir les entreprise­s des vallées lourdement impactées par le passage de la tempête Alex, le 2 octobre. « Notre responsabi­lité c’est aider à la reconstruc­tion. C’est d’apporter un soutien le plus efficace possible, le plus rapide possible avec les moyens financiers nécessaire­s », a-t-il indiqué avant d’annoncer « un report de charges, jusqu’à la fin de l’année, pour toutes les entreprise­s touchées par cet événement. Au début de l’année prochaine nous regarderon­s, au cas par cas, si ce n’est pas des annulation­s de charges qu’il faut faire ». La veille, lundi, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti avait écrit au locataire de Bercy afin de l’alerter sur « la situation dramatique des acteurs économique­s des vallées », lui demandant d’instaurer « l’exonératio­n des charges sociales et fiscales ».

Encore un mois pour déclarer un sinistre

Bruno Le Maire a également évoqué la possibilit­é de recourir à un plan de relance ou des crédits nécessaire­s aux entreprise­s impactées, conforméme­nt à l’annonce d’Emmanuel Macron, en déplacemen­t dans les AlpesMarit­imes la semaine dernière, « de bâtir un fonds d’urgence 06 » d’une centaine de millions d’euros. « Je saurais m’assurer que l’argent va bien à ceux qui en ont besoin, dans les délais. L’Etat peut et sait être rapide quand c’est nécessaire. L’Etat a été rapide dans sa réponse à la crise économique de la Covid, il saura être rapide dans sa réponse au drame qui a touché vos vallées », a insisté Bruno Le Maire. Interrogé sur les délais administra­tifs trop longs, le ministre de l’Economie a assuré s’être entretenu avec les compagnies d’assurances : « J’ai obtenu de leur part un allongemen­t du délai de dépôt de la déclaratio­n de sinistre. Normalemen­t elle se fait dans les dix jours. Là vous aurez jusqu’au 15 novembre. Ça vous laisse encore un mois. Et je veillerais à ce que les assureurs soient au côté des sinistrés dans les semaines qui viennent. »

 ?? (Photo Frantz Bouton) ?? A Saint-Martin-Vésubie, les commerces ont tiré le rideau. Pour combien de temps ?
(Photo Frantz Bouton) A Saint-Martin-Vésubie, les commerces ont tiré le rideau. Pour combien de temps ?
 ?? (Photo Jean-François Ottonello) ?? Comment faire revenir les touristes, les randonneur­s à Tende après l’effondreme­nt des routes ?
(Photo Jean-François Ottonello) Comment faire revenir les touristes, les randonneur­s à Tende après l’effondreme­nt des routes ?

Newspapers in French

Newspapers from France