Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées)

Elle ouvre une boutique déco dans son jardin à Carros

C’est un concept original : Nathalie Auddino accueille les gens sur son terrain, fait connaissan­ce en buvant un thé sur la terrasse de la cabane qu’elle a construite avant de leur donner des conseils de décoration

- ALICE DAVID

Dans son jardin, une cabane. Et dans celle-ci, une boutique de décoration. C’est le projet original qu’a lancé Nathalie Auddino, une habitante aux plans de Carros. Cheffe d’une entreprise (qui appartenai­t à sa famille) de transports à Saint-Laurent-du-Var depuis onze ans, elle entame une « reconversi­on ». L’idée a germé dans son esprit, il yaunan. « Nous avons une maison au Maroc depuis vingt ans, je suis passionnée par ce pays et cette culture. Je ramène des objets du Maroc et mes amies et connaissan­ces me demandaien­t de leur ramener des choses », rembobine Nathalie Auddino.

Recevoir pour conseiller

Fan de récup avec son mari, elle décide de construire une cabane dans les bois pour exposer des «petites merveilles ». À l’intérieur : des tapis, de la vaisselle, des plaids, des paniers, des luminaires… Le business ? C’est secondaire. « Je ne vais pas m’enrichir », sourit-elle. Qu’importe,

Le chalet en bois qui abrite tous ces objets de décoration est fait de récup. Des planches de coffrages, des anciennes portes réparées et le rendu a du cachet.

ce qu’elle veut, c’est partager sa passion. « J’aime donner des conseils et faire des connaissan­ces ». Pour rendre l’endroit convivial, une terrasse a été aménagée. « C’est pour boire le thé avec les personnes qui viennent ici. On aime recevoir. Et si nous n’avons aucun client, on transforme­ra ça en chambre d’hôte ! », rigole-t-elle. Pour son inaugurati­on, ce fut le carton plein. Une trentaine de personnes s’est déplacée et le concept a vraisembla­blement plu. Dans cette cabane d’ali baba revisitée, tout est à vendre. Du sol au plafond. Et à tous les prix. «Lamoitié de ma collection vient d’Afrique et l’autre de grossistes.

(Photos A.D) Il y a de tout mais je mets un point d’honneur à être moins chère qu’en magasin. » Le jardin déco est ouvert les samedis de 10 heures à 18 heures et sur rendez-vous (1). « Il ne faut pas que les gens hésitent parce que c’est chez moi », rassure la Carrossois­e. (1) Rens. 06.19.37.69.68.

 ??  ??
 ??  ?? Réalisées par des femmes de Sejnane (Tunisie) ces poteries sont peintes par une artiste du Cannet.
Réalisées par des femmes de Sejnane (Tunisie) ces poteries sont peintes par une artiste du Cannet.

Newspapers in French

Newspapers from France