Chaus­sures.

Par Del­phine Roche

Numéro Homme - - Sommaire - par Del­phine Roche, pho­tos Bru­no Car­len, réa­li­sa­tion Jean Mi­chel Clerc

LES UGG DE BRIT­NEY SPEARS. Certes, quand on pense “dé­gaine de star”, le pied pa­taud que des­sinent les Ugg ne semble pas vrai­ment faire par­tie de la pa­no­plie. Plus ca­sual qu’une pan­toufle, ab­so­lu­ment im­pos­sible à su­bli­mer, la bot­tine en peau de mou­ton née sur les terres aus­tra­liennes semble en outre pro­mettre des bains de trans­pi­ra­tion peu hy­gié­niques. Pour­tant, “sa toi­son de mou­ton est res­pi­rante, éva­cue l’hu­mi­di­té, per­met à l’air de cir­cu­ler et conserve les pieds au sec”, pré­cise- t- on du cô­té des hautes ins­tances de la marque. On lais­se­ra donc aux au­da­cieux la li­ber­té de se lan­cer sur les traces de Brit­ney Spears pour in­car­ner, dans son sillage, une nou­velle image du rêve amé­ri­cain. At­ten­tion aux crises d’hys­té­rie, aux vel­léi­tés de ra­sage de crâne, et à l’em­pâ­te­ment pré­coce. 200 €. www.ugg.com LES RE­PET­TO DE SERGE GAINS­BOURG. Il est sou­vent ci­té comme l’icône du style mas­cu­lin fran­çais. Pour­tant, c’est un tic d’Ita­lien, la chaus­sure sans chaus­sette, que Serge Gains­bourg a im­mor­ta­li­sé dans les an­nées 70. Avec les Zi­zi en chèvre blanc de Re­pet­to, Gains­barre avait, di­sait- on, trou­vé un “gant pour son pied”. Pour qui sou­haite mar­cher dans ses pas, fré­tiller de l’or­teil en rythme sous la fine peau de ces ri­che­lieus s’avère donc, au­jourd’hui en­core, une af­faire par­ti­cu­liè­re­ment agréable. Tou­te­fois, l’évo­lu­tion des moeurs mu­si­cales re­quiert une pré­cau­tion : dans les rave- par­ties des friches in­dus­trielles de Hen­ne­bont, en Bre­tagne, la Zi­zi risque fort de voir ra­mol­lir ses ar­deurs sty­lis­tiques. Chas­sez ce jaune fluo que l’on ne sau­rait voir : la Zi­zi se porte bien à la ville, en noir ou en blanc. 245 €. www. re­pet­to.fr LES GIU­SEPPE ZANOTTI DE ZAYN MA­LIK. Il a coif­fé Jus­tin Bie­ber au po­teau, et son pre­mier al­bum so­lo,

Mind of Mine, est cer­ti­fié six fois disque de pla­tine. C’est dire qu’il fau­dra comp­ter avec Zayn Ma­lik, an­cien membre du boys band One Di­rec­tion. Le style étant le vé­hi­cule de pro­jec­tions et d’in­car­na­tions fan­tas­mées, chaus­ser cette bot­tine is­sue de sa col­lec­tion cap­sule pour Giu­seppe Zanotti peut suf­fire à s’ima­gi­ner en plein pillow­talk avec sa girl­friend, le man­ne­quin Gi­gi Ha­did. Mais que peut bien se su­sur­rer sur l’oreiller le jeune couple le plus gla­mour du monde ? “Ché­rie, ma bot­tine Giu­seppe Zanotti est in­no­vante et mi­ni­ma­liste, réa­li­sée avec un zip fron­tal de la che­ville à la pointe. Et tu sais, je pense que le style vient de la ca­pa­ci­té à prendre des risques.” Wow. 995 €. www.giu­sep­pe­za­not­ti­de­si­gn.com LES CON­VERSE CHUCK TAY­LOR DE KURT CO­BAIN. Si elle at­teint cette an­née l’âge vé­né­rable de 100 ans, la my­thique Con­verse Chuck Tay­lor reste pour­tant sans conteste l’uni­forme des vrais et faux jeunes. C’est dans les an­nées 90, aux pieds de Kurt Co­bain, an­ti- hé­ros sous hé­roïne et pré- sui­ci­daire, que la basket en toile de­vient dé­fi­ni­ti­ve­ment la cau­tion co­ol qui per­met au­jourd’hui aux adeptes du norm­core, aux bo­bos et aux jeunes cadres de la glis­ser sous un jean brut un peu fa­ti­gué pour si­gni­fier qu’ils cultivent, bien sûr, une once de ré­bel­lion au tré­fonds d’eux­mêmes. Une chaus­sure in­dé­mo­dable à por­ter avec une vraie dé­sin­vol­ture, et dans une ver­sion mo­no­chrome, sans fio­ri­tures, la plus brute et la plus intemporelle pos­sible. High top ou

low top sont, l’un comme l’autre, tout à fait ac­cep­tables. 65 €. www.con­verse.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.