Del­phine Roche, Éric Da­han, Ch­ris­tophe Conte, Ro­main Bur­rel

Numéro Homme - - Guest List - par Phi­lip Utz

Sept mois de né­go­cia­tions, des cen­taines d’e- mails en dé­ca­lage ho­raire per­ma­nent entre Pa­ris, Los An­geles, New York et Londres, un week-end en­tier cloî­trée dans une chambre d’hô­tel à Rome sans voir la fon­taine de Tre­vi… C’est ce qu’au­ra coû­té à Del­phine Roche la pro­duc­tion de la cou­ver­ture de notre spé­cial mu­sique. Do­tée d’une fi­nesse rare, d’une cu­rio­si­té et d’une pa­tience à toute épreuve, sans ou­blier sa ca­pa­ci­té à écrire aus­si bien sur le sport, le ci­né­ma, la mu­sique ou la mode, la ré­dac­trice en chef ad­jointe de Nu­mé­ro Homme est aus­si l’au­teure de per­for­mances ar­tis­tiques et de films mê­lant la danse, le sport, le hip- hop ou la mu­sique de John Cage avec des élé­ments sty­lis­tiques contem­po­rains tels que les grillz. Pour ce nu­mé­ro, elle se penche avec hu­mour sur les ac­ces­soires de la sai­son. ( p. 44)

Il connaît la mu­sique. Avant d’in­ter­vie­wer dans nos pages Ch­ris­teene, l’ava­tar “drag ter­ro­rist” de Paul Soi­leau, Éric Da­han a cô­toyé pen­dant des dé­cen­nies les Da­vid Bo­wie, Abel Fer­ra­ra et autres per­son­nages brillants et dé­ca­dents de ce monde. Il a aus­si su­bli­mé, des an­nées du­rant, les tur­pi­tudes de la nuit pa­ri­sienne dans sa chronique Nuits blanches de Li­bé­ra­tion, de­ve­nue my­thique. Loin de se lais­ser re­bu­ter par les per­for­mances de Ch­ris­teene, Éric les re­met donc pla­ci­de­ment dans leur contexte his­to­rique, tel un Wi­ki­pe­dia des pra­tiques cor­po­relles ex­trêmes. En écou­tant le ré­cit peu ra­goû­tant de ses gol­den sho­wers, peut- être s’évade-t- il en pen­sant aux in­ter­prètes du concours Tchaï­kovs­ki, à Mos­cou, qu’il pré­sen­tait il y a quelques an­nées ? ( p. 80)

Il s’est confron­té aux looks im­pro­bables des créa­tures chan­tantes qui en­tourent Rick Owens ( p. 84 et 86), au bric- à- brac fou­traque de syn­thés chez le chan­teur Ch­ris­tophe ( p. 96), et à l’ar­tiste Xa­vier Veil­han dans son stu­dio pa­ri­sien ( p. 110). Pour cette édi­tion de Nu­mé­ro Homme, Ch­ris­tophe Conte a mul­ti­plié les ren­contres en terres in­con­nues, dé­mon­trant une belle fa­cul­té d’adap­ta­tion. On n’en at­ten­dait pas moins de ce jour­na­liste cu­rieux de tout, res­pon­sable de la ru­brique mu­sique des In­rocks, qui réa­li­sait un do­cu­men­taire sur Da­vid Bo­wie en 2015 – soit quelques mois avant sa mort. De fa­çon pro­phé­tique, Ch­ris­tophe Conte dé­cri­vait alors l’idole comme “un fan­tôme, le plus vi­vant et le plus in­vi­sible à la fois”. Une qua­li­té res­tée d’ac­tua­li­té en 2017, où Bo­wie reste pré­sent dans les es­prits – et les mé­dias.

“J’ai par­lé so­do­mie avec James Fran­co ou Mi­chael Dou­glas.” À en­tendre cette anec­dote, on pour­rait le soup­çon­ner de star­fu­cking. Ne pas se mé­prendre, Ro­main Bur­rel glisse sur le ter­rain du sexe avec la verve haute d’un homme conscient et po­li­ti­sé. Sous sa plume vive se cô­toient donc les pros­ti­tués de Cu­ba et Pat­ti Smith, Xa­vier Do­lan et Gus Van Sant, et ce dans les co­lonnes de Tê­tu, du Guar­dian ou des In­rocks. Pour Nu­mé­ro Homme, le jour­na­liste de 36 ans en­ra­ci­né à Pan­tin, entre le cri­tique rock Nick Kent et les ar­tistes Pierre et Gilles, s’est aven­tu­ré à la ren­contre d’un chan­teur à la beau­té am­bi­guë, Tho­mas Azier, qui, entre deux con­fes­sions sur la drague à Ber­lin, a bien vou­lu lui par­ler des moeurs li­bé­rales des plants de frai­sier. ( p. 118)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.