Édi­to

Numéro Homme - - Sommaire - Phi­lip Utz

1,94 m, 80 kg, des épaules larges, une taille de guêpe… sans ja­mais avoir le­vé le pe­tit doigt, j’ai tou­jours eu un corps d’Apol­lon. Le sport, pour moi, a tou­jours été, au mieux, quelque chose que je re­gar­dais à la té­lé­vi­sion, un Ne­gro­ni à la main et une ci­ga­rette au bec. Blague à part, force est de consta­ter qu’au­jourd’hui, à l’heure du règne des soeurs Kar­da­shian et autres “in­fluen­ceurs”, les spor­tifs sont les seules cé­lé­bri­tés dont le suc­cès cou­ronne une vie de tra­vail et de dis­ci­pline achar­nés. Et dont la réus­site ne to­lère ni es­broufe ni triche. Notre co­ver star, Ney­mar Jr., en est le meilleur exemple. Si son trans­fert mi­ro­bo­lant a dé­frayé la chro­nique, le joueur bré­si­lien n’en de­meure pas moins, jour après jour, un émer­veille­ment sur le ter­rain. Le bas­ket­teur Ru­dy Go­bert, quant à lui, a su trans­for­mer son rêve amé­ri­cain en réa­li­té : dans la NBA ul­tra com­pé­ti­tive, le Fran­çais s’est im­po­sé à force de ri­gueur et de dé­ter­mi­na­tion. Des ver­tus qui ne courent pas les rues – dont je suis pour ma part to­ta­le­ment dé­pour­vu – et qui jus­ti­fient l’ad­mi­ra­tion qu’on porte à ces hé­ros des temps mo­dernes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.