Del­phine Roche, Fran­çois Si­mon, Éric Da­han, Oli­vier Joyard

Numéro - - Guest list - par Phi­lip Utz

Ré­dac­trice en chef ad­jointe de Nu­mé­ro Homme, Del­phine Roche signe éga­le­ment des per­for­mances et des vi­déos où dif­fé­rentes pra­tiques ur­baines ou spor­tives ren­contrent l’art contem­po­rain. Dans ses scé­no­gra­phies, le hip-hop, la boxe an­glaise ou thaïe, et la danse par­ti­cipent alors à sa ré­flexion sur la construc­tion his­to­rique et stra­ti­fiée de notre culture. La jour­na­liste et ar­tiste fran­çaise était donc tout na­tu­rel­le­ment qua­li­fiée pour dé­cryp­ter l’onde de choc pro­duite par la no­mi­na­tion de Vir­gil Abloh au poste de di­rec­teur ar­tis­tique homme de Louis Vuit­ton, en mars der­nier. Dans notre co­ver sto­ry ( p. 60), elle ex­plore la re­mise en ques­tion ra­di­cale des codes de la mode, et la nou­velle exi­gence d’in­clu­si­vi­té, qu’ap­porte l’Amé­ri­cain ve­nu du street­wear au coeur de la mode pa­ri­sienne. Que peut- on en­core dé­si­rer lors­qu’on a été nom­mé che­va­lier des Arts et des Lettres et que le moindre res­tau­rant de la ca­pi­tale n’a plus de se­cret pour vous ? Cri­tique gas­tro­no­mique, Fran­çois Si­mon exerce son mé­tier dans la presse et dans de nom­breux ou­vrages, avec une pas­sion in­cor­rup­tible pour la vérité – fai­sant cou­ler l’encre comme d’autres jus­ti­ciers le sang. Notre cher ami est aus­si une in­car­na­tion du Pa­ri­sien, un dan­dy pro­me­nant sur le monde son re­gard culti­vé et cu­rieux, to­lé­rant avec bien­veillance toutes les ex­cen­tri­ci­tés diurnes ou noc­turnes que re­cèle la Ville lu­mière. Pour Nu­mé­ro Homme, il jauge quatre éta­blis­se­ments mar­qués par des tour­nages de films my­thiques ( p. 44) tout en ap­por­tant la touche fi­nale à Souffles, un ro­man dont l’in­trigue se dé­roule entre la Chine et le Ja­pon. Pas­sion­né par le ci­né­ma in­dé­pen­dant amé­ri­cain, Éric Da­han a fré­quen­té, au dé­but des an­nées 80, le New-Yor­kais Jim Jar­musch et réa­li­sé, du­rant la même dé­cen­nie, des vi­déos ex­pé­ri­men­tales. Il de­vient plus tard jour­na­liste de presse écrite, tout en pro­dui­sant et réa­li­sant de nom­breux pro­grammes pour la té­lé­vi­sion fran­çaise. Son do­cu­men­taire sur Paul Mor­ris­sey, fi­gure du ci­né­ma un­der­ground, est pré­sen­té en 2002 au Fes­ti­val de Cannes. On lui doit aus­si John Wa­ters’ Fa­mi­ly, hom­mage à l’au­teur de Pink Fla­min­gos, de Fe­male Trouble et de Po­ly­es­ter. Pour cette édi­tion, notre chro­ni­queur de choc a ren­con­tré Bruce LaBruce (p. 100), brillant hé­ri­tier du ci­né­ma queer des an­nées 60 et 70, ain­si qu’Abel Ferrara ( p. 142), avec qui il a par­ta­gé des soi­rées mé­mo­rables dans les an­nées 90 et 2000. Des belles salles équi­pées de grands écrans aux pe­tits lap­tops illu­mi­nés chaque soir dans des mil­lions de foyers – par Net­flix –, Oli­vier Joyard scrute la pro­duc­tion au­dio­vi­suelle mon­diale pour y dé­ni­cher les joyaux qui éclairent notre pré­sent et qui res­te­ront gra­vés dans les mé­moires des ci­né­philes. An­cien cri­tique des Ca­hiers du ci­né­ma, le jour­na­liste suit au­jourd’hui avec pas­sion le dé­ve­lop­pe­ment des sé­ries, sans pour au­tant ou­blier les au­teurs qui re­nou­vellent le sep­tième art. De­ve­nu lui-même scé­na­riste de sé­rie ( J’ai 2 amours, sur Arte), et au­teur de do­cu­men­taires, il in­ter­viewe ici, dans cette édi­tion spé­cia­le­ment consa­crée au ci­né­ma, Ber­trand Bonello ( p. 124), Lu­ca Guadagnino ( p. 160) et Claire De­nis ( p. 176). Le tout, avant de re­plon­ger dans l’écri­ture d’un scé­na­rio dont la te­neur de­meure en­core se­crète.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.