Ba­gage cultu­rel.

Pour vos vingt- cinq smo­kings au Fes­ti­val de Cannes, ou pour vos trois jocks­traps clou­tés au Fes­ti­val Ché­ries- Ché­ris du film les­bien et gay… à chaque grand ren­dez-vous du sep­tième art cor­res­pond na­tu­rel­le­ment une malle ou une va­lise. Nous clas­sons ici ce

Numéro - - Sommaire - Par Del­phine Roche, pho­to Bru­no Car­len, réa­li­sa­tion Jean Mi­chel Clerc

168 litres

On le sait, l’art du voyage est au coeur de l’ADN de Louis Vuit­ton : éta­bli en 1854 à deux pas de la place Ven­dôme, l’em­bal­leur a connu le suc­cès en conce­vant des malles de plus en plus in­gé­nieuses, ul­tra ré­sis­tantes grâce à leur re­vê­te­ment de toile en­duite, per­met­tant aux élé­gantes de trans­por­ter sans risque leur né­ces­saire. Avec ses 168 litres, la malle Cour­rier porte le sa­voir- faire de la mai­son à des di­men­sions dan­tesques. On pour­ra y ran­ger une belle col­lec­tion de vi­nyles, ou, si la “Vir­gi­lite” ai­guë vous ha­bite dé­jà, une bonne cen­taine des paires de snea­kers conçues par M. Abloh pour sa toute pre­mière col­lec­tion Louis Vuit­ton.

Malle Cour­rier, Louis Vuit­ton, prix sur de­mande, www. louis­vuit­ton. fr

35 litres

Un par­fait clas­sique. Son vo­lume ca­li­bré pour les com­par­ti­ments des avions, sa ro­bus­tesse et son poids plume font de l’Ori­gi­nal Ca­bin en alu­mi­nium ano­di­sé de Ri­mo­wa un bi­jou de per­fec­tion. Les rou­lettes, quant à elles, vous four­ni­ront en­core un ob­jet de sa­tis­fac­tion : ima­gi­nez-vous cou­rant à toute ber­zingue dans le ter­mi­nal W d’Or­ly, lors­qu’une ba­garre im­por­tune éclate – au ha­sard, les rap­peurs Boo­ba et Kaa­ris en train d’en dé­coudre. Vous voi­là sai­si par la peur de ra­ter votre avion, donc le ver­nis­sage de la Bien­nale d’art de Ve­nise. Un mi­cro- geste de votre main, et vos rou­lettes se dé­tournent de la scène du crime. Pi­lo­ter une va­lise Ri­mo­wa, c’est se sen­tir dans la peau de Zi­dane contre le Bré­sil en 1998.

Va­lise Ori­gi­nal Ca­bin, Ri­mo­wa, 800 e, www. ri­mo­wa. com

10 litres

Quand on aime, on ne compte pas – les eu­ros comme les litres. Et vous, vous ai­mez Ales­san­dro Mi­chele. Vous as­su­mez comme une mis­sion per­son­nelle de contri­buer à la “Guc­ci­fi­ca­tion” du monde. Vous al­lez donc ado­rer cette sai­son la col­la­bo­ra­tion de la marque de ba­gages Globe-Trot­ter avec la mai­son ita­lienne. Avec plus d’un siècle de sa­voir-faire à son ac­tif, l’ins­ti­tu­tion, qui fa­brique tou­jours ses pro­duits en An­gle­terre, a su ac­cueillir avec en­thou­siasme la bande vert, rouge, vert ico­nique de Guc­ci, et l’im­pri­mé flo­ral qui l’ac­com­pagne. Avec votre fine mal­lette ad­mi­ra­ble­ment faite, vous re­jouez l’ar­ri­vée ré­cur­rente de Clark Gable dans des aé­ro­ports, ba­gage Guc­ci en main. Vous avez juste op­té pour une pa­no­plie plus voyante : les lu­nettes, les snea­kers, jus­qu’à la veste dis­co à se­quins… Vous êtes fan, c’est comme ça, per­sonne ne vous en tien­dra ri­gueur.

Mal­lette Guc­ci x Globe-Trot­ter, 2 100 e, www. guc­ci. com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.