Res­ter ami avec votre res­tau­ra­teur

Octane (France) - - Allumage - John Si­mis­ter

Votre vieille voi­ture doit re­tour­ner à la vie. Ce­la peut im­pli­quer un tra­vail de sou­dure mi­neur, une pein­ture, un ra­fraî­chis­se­ment mé­ca­nique ou peut-être un dé­mon­tage to­tal, une res­tau­ra­tion et une re­cons­truc­tion. Dans les deux cas, vous al­lez pro­ba­ble­ment confier ce tra­vail à un pro­fes­sion­nel qui le réa­li­se­ra dans son ate­lier.

Alors, com­ment gé­rer la re­la­tion que vous al­lez avoir ? Vous al­lez peut-être de­man­der une es­ti­ma­tion avant ou même un de­vis pré­cis, mais in­sis­ter pour ce der­nier va im­mé­dia­te­ment plan­ter la graine de la dis­corde. Tout tra­vail sur une voi­ture an­cienne se ré­vèle presque tou­jours plus com­plexe et donc plus coû­teux que l’on s’y at­tend – même votre ex­pé­ri­men­té res­tau­ra­teur ne peut pas de­vi­ner mieux que vous la pré­sence de cor­ro­sion ca­chée.

Par­lez-en et gar­dez un oeil sur votre pro­jet. Vi­si­tez ré­gu­liè­re­ment l’ate­lier et mon­trez votre in­té­rêt. Peu de choses sont plus dé­mo­ra­li­santes pour un res­tau­ra­teur pro­fes­sion­nel que de tra­vailler sans re­tour avec pour seule cer­ti­tude une dis­pute ga­ran­tie quand le tra­vail se­ra fi­ni. Si le client ne s’in­té­resse pas à la pro­gres­sion du tra­vail, des mis­sions plus gra­ti­fiantes pour­raient de­ve­nir prio­ri­taires au dé­tri­ment de votre voi­ture. Le res­tau­ra­teur est un être hu­main qui a aune af­faire à faire tour­ner après tout.

Alors, soyez par­tie pre­nante, soyez pré­sent pour prendre les dé­ci­sions, comme choi­sir entre une ré­pa­ra­tion coû­teuse d’un pan­neau rouillé ou op­ter pour une re­fa­bri­ca­tion com­plète. De cette fa­çon, vous com­pren­drez la com­plexi­té de la tâche et pour­quoi un ta­rif dé­taillé n’existe pas dans ce monde. Vous se­rez aus­si ca­pable de stop­per une hé­mor­ra­gie des prix, qui pour­rait ar­ri­ver lorsque les ins­truc­tions se li­mitent à « faites ce qui est né­ces­saire ».

Si tout se passe bien, vous ap­pré­cie­rez le tra­vail du res­tau­ra­teur et, s’il se sent ap­pré­cié, vous au­rez peut-être ga­gné un ami utile et un al­lié. Et vous au­rez aus­si une voi­ture dont vous se­rez fier – ce qui était l’ob­jec­tif ini­tial.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.