1 AS­TON MAR­TIN DB4 GT ZAGATO “DP209” 2VEV 1961

Octane (France) - - Marché -

11 242 263 eu­ros (10 081 500 livres) Bon­hams, Good­wood, 13 juillet

C’est l’une des voi­tures de course bri­tan­nique la plus im­por­tante de tous les temps (voir Octane n° 39) et elle est de­ve­nue la voi­ture bri­tan­nique la plus chère ja­mais ven­due lors d’une en­chère eu­ro­péenne (le re­cord in­ter­na­tio­nal étant dé­te­nu par l’as­ton Mar­tin DBR1 à 22,5 mil­lions de dol­lars). Elle a contri­bué au to­tal de 32 046 159 livres réa­li­sé par Bon­hams à la vente du Fes­ti­val of Speed de Good­wood. Il y a beau­coup de voi­tures de course im­por­tantes de cette époque et si celles de Maranello at­tirent ha­bi­tuel­le­ment le plus de louanges et les plus grands ré­sul­tats, la DB4 GT Zagato n’a pas à rou­gir de la com­pa­rai­son. Sur 19 exem­plaires as­sem­blés, 18 DB4 GT Zagato ont sur­vé­cu à ce jour et cet exem­plaire est l’une des 2 voi­tures d’usine non of­fi­cielles “VEV” et l’une des 3 as­sem­blées aux spé­ci­fi­ca­tions ul­tra­lé­gères “DP209”. L’équipe Es­sex Ra­cing Team a en­ga­gé 2VEV entre 1961 et 62 aux cô­tés de 1VEV, iden­tique. En 1961, elle a par­ti­ci­pé aux 24H du Mans et aux 1 000 km de Pa­ris où elle a ter­mi­né 6e aux mains de Jim Clark et d’innes Ire­land, et 4e au RAC Tou­rist Tro­phy de Good­wood avec Clark.

L’écos­sais la pi­lo­te­ra l’an­née sui­vante dans la même course, qui fut plus pro­blé­ma­tique : il dé­ra­pa de­vant la Ferrari 250 GTO de John Sur­tees qui me­nait la course, éli­mi­nant les deux voi­tures, sui­vies en­suite par la Ferrari 250 GT SWB de Ro­bin Ben­son. La pho­to de cet ac­ci­dent est l’une des images les plus cé­lèbres du sport mé­ca­nique.

Après 47 ans pas­sés dans une même fa­mille elle vient de re­joindre un nou­veau pro­prié­taire eu­ro­péen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.