Six Ma­se­ra­ti ma­gni­fiques

RM So­the­by’s, Bat­ter­sea, Londres, GB 5 sep­tembre

Octane (France) - - Marché - rm­so­the­bys.com

Si vous êtes à la re­cherche d’une col­lec­tion au­to­mo­bile qui vous cou­vri­ra ins­tan­ta­né­ment d’une au­ra de bon goût, alors la vente lon­do­nienne du 5 sep­tembre de RM So­the­by’s est faite pour vous.

Une col­lec­tion de six Ma­se­ra­ti im­pec­ca­ble­ment sé­lec­tion­nées se­ra pro­po­sée, me­née par une ra­ris­sime 5000 GT. Cet exem­plaire de 1964, l’un des 22 (sur 33) car­ros­sés par Al­le­ma­no, est ré­pu­té pour avoir été la pro­prié­té de Joe Walsh, le gui­ta­riste des Eagles et a été im­mor­ta­li­sée dans sa chan­son Life’s Been Good avec un op­ti­miste « My Ma­se­ra­ti does 185 » [Ma Ma­se­ra­ti roule à 300 km/h].

Pour sa­voir à quelle vi­tesse elle roule vrai­ment, il fau­dra dé­pen­ser une somme es­ti­mée entre 1,1 et 1,3 mil­lion d’eu­ros. Plus ac­ces­sible, un trio de Ghi­bli : une SS Spy­der de 1972 état concours (950 000 – 1,3 mil­lion d’eu­ros), un cou­pé de 1970 et une SS de 1971 (220 000 – 270 000 eu­ros et 245 000 – 290 000 eu­ros).

Li­vrée neuve à l’aga Khan et conçue spé­cia­le­ment pour lui, l’une des deux Ma­se­ra­ti Quat­tro­porte Frua 1974 est es­ti­mée à 170 000 – 220 000 eu­ros. En pa­reille com­pa­gnie, une Bo­ra 1972 à conduite à droite à 140 000 – 195 000 eu­ros semble être une af­faire.

Ré­cu­pé­rez-les toutes et il ne vous man­que­ra plus, à notre avis, qu’une Quat­tro­porte 1, qui pour­rait être la voi­ture la plus amu­sante de toutes. Et vous pour­rez éga­le­ment agran­dir votre col­lec­tion en ex­plo­rant la fin de la pé­riode Ci­troën, avec les Kham­sin, In­dy et Me­rak.

Au­gus­tin Sa­ba­tié-ga­rat de RM So­the­by’s Eu­rope in­dique que « Cette col­lec­tion pri­vée de spor­tives ita­liennes offre la pos­si­bi­li­té d’ac­qué­rir une part vrai­ment rare de l’his­toire unique de Ma­se­ra­ti. Cer­tains mo­dèles ont été la pro­prié­té de fa­milles royales, de stars du rock et de pi­lotes de course, ce qui ajoute à la per­son­na­li­té de ce groupe ».

Cette vente an­nuelle, qui se dé­roule pour la 12e fois, ver­ra éga­le­ment une Lo­tus Elite ex-jim Clark cher­cher un nou­veau pro­prié­taire (165 000 – 225 000 eu­ros). Elle a été of­ferte au pi­lote en lieu et place de son sa­laire, dans le plus pur style de Co­lin Chap­man. On trou­ve­ra aus­si une Lam­bor­ghi­ni Miu­ra qui a ap­par­te­nu à Rod Ste­wart (1,3 – 1,6 mil­lion d’eu­ros) et une DB4 GT ex-pe­ter Sel­lers (3,3 – 3,8 mil­lions d’eu­ros).

Ci-contreCes six Ma­se­ra­ti forment une col­lec­tion tout faite pour un ache­teur sou­hai­tant prou­ver son bon goût.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.