NOU­VEAU­TÉS ET TESTS FLASH

Zé­ro-fil et (presque) zé­ro re­proche

On Magazine - - SOMMAIRE -

Les écou­teurs zé­ro-fils, c’est-à-dire ceux qui ne com­por­tant même pas de cor­don pour re­lier l’oreillette gauche à l’oreillette droite, nous en avons dé­jà tes­tés plu­sieurs. De­puis l’an­nonce des air­pods d’apple, ils re­pré­sentent une des nou­velles ten­dances du mar­ché. Leur for­mat est main­te­nant bien éta­bli : deux écou­teurs qui tiennent tous seuls dans les oreilles, do­tés éven­tuel­le­ment de quelques com­mandes et un boî­tier pour les ran­ger qui in­tègre une bat­te­rie de se­cours et per­met de les re­char­ger deux à cinq fois. Outre leur er­go­no­mie par­fois dis­cu­table, des com­mandes dif­fi­ciles à ap­pri­voi­ser, ces écou­teurs ne sont pas sou­vent très convain­cants en termes de per­for­mances. Ce­pen­dant, les Nu­force BE Free 8 nous agréa­ble­ment sur­pris et nous ont in­vi­tés à ré­vi­ser un peu notre ju­ge­ment né­ga­tif sur les écou­teurs zé­ro-fil. Tout d’abord, ces écou­teurs Nu­force ne sont pas trop chers (200 €). Leur pe­tit étui aux formes ar­ron­dies pèse 45 g et tient fa­ci­le­ment dans une poche de veste et même de pan­ta­lon. Il per­met jus­qu’à trois re­charges ce qui porte l’au­to­no­mie to­tale à 16 h. Les oreillettes sont ré­sis­tantes à l’hu­mi­di­té (IPX5). Celle de gauche pèse en­vi­ron 7 g et celle de droite à peu près 5 g. Au­cune des deux ne dis­pose de com­mandes en de­hors de pe­tits bou­tons de mise sous ten­sion. Il faut juste les al­lu­mer avant de les mettre dans les oreilles et les éteindre quand on les range dans leur étui (ce n’est pas au­to­ma­tique). Les deux écou­teurs sont as­sez confor­tables et tiennent très bien en place. Nous les avons uti­li­sés pen­dant presque deux heures dans le tram­way, le RER et en mar­chant sans qu’ils ne bougent ou res­sen­tir de fa­tigue. L’iso­la­tion pho­nique est cor­recte, ren­for­cée par la tech­no­lo­gie CVC de Qual­comm qui filtre cer­tains bruits ex­té­rieurs (et en am­pli­fie aus­si cer­tains autres : to­na­li­té d’an­nonce de fer­me­ture des portes du Tram par exemple). La liai­son Blue­tooh sup­porte les co­decs au­dio AAC et Aptx LL (Low la­ten­cy). Nous n’avons pas ren­con­tré de pro­blème de trans­mis­sion même sur une dis­tance de plu­sieurs mètres pen­dant nos es­sais (ce qui n’est pas le cas avec beau­coup d’autres écou­teurs zé­ro-fil). Un pe­tit souffle est au­dible sur les si­lences, mais s’ar­rête quand on coupe la mu­sique. La res­ti­tu­tion so­nore n’est pas d’une dé­fi­ni­tion très pous­sée, mais d’une bonne ho­mo­gé­néi­té avec des timbres cha­leu­reux et sans au­cune agres­si­vi­té. C’est rond, bien équi­li­bré et vi­vant. Le ré­glage de vo­lume est suf­fi­sam­ment sen­sible. Bref, ces écou­teurs sont à la fois bien in­tel­li­gibles, agréables et mu­si­caux.

Prix : 200 € la paire

Notre avis :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.