Basx TA-100

On Magazine - - EMOTIVA -

L’am­pli-tu­ner in­té­gré sté­réo Emo­ti­va Basx TA-100 se pré­sente comme la base d’un sys­tème au­dio de qua­li­té. Il pro­pose le nombre suf­fi­sant d’en­trées pour re­lier toutes les sources ha­bi­tuelles, ana­lo­giques comme nu­mé­riques. Son for­mat as­sez com­pact lui per­met­tra de ne pas oc­cu­per trop d’es­pace sur les éta­gères. Mais ce qui fait sa force, c’est sur­tout sa ca­pa­ci­té à rem­plir la pièce de mu­sique, comme si on y était.

Le style Emo­ti­va en ver­sion dé­pouillée

L’emo­ti­va Basx TA-100 ar­bore le même de­si­gn que tous les autres élé­ments de la marque. On ne pour­ra pas dire qu’emo­ti­va n’est pas constant dans ses ef­forts sty­lis­tiques. La fa­çade en alu­mi­nium, tein­tée noire, est re­haus­sée de deux ba­guettes aux ex­tré­mi­tés, re­te­nues par des vis lais­sées vo­lon­tai­re­ment vi­sibles pour le look. Ce par­ti pris n’est pas cou­rant, et on pour­ra pré­fé­rer des élé­ments au de­si­gn plus lisse. Mal­gré tout, ce pan­neau avant reste très simple et qua­si­ment dé­pouillé, avec un po­ten­tio­mètre de vo­lume à droite, un large af­fi­cheur bleu au centre, un bou­ton d’al­lu­mage éga­le­ment au centre et cer­clé de bleu. Deux pe­tites touches à gauche de l’écran servent à sé­lec­tion­ner la source, tan­dis que la prise casque à l’ex­trême gauche com­plète cette des­crip­tion. L’écran af­fiche en per­ma­nence le nom de la source et bas­cule sur le vo­lume quand on mo­di­fie ce­lui-ci. De­puis la té­lé­com­mande, on peut ac­cé­der à un me­nu de ré­glage, pour, entre autres, ajus­ter les ni­veaux dans le grave et l’ai­gu. Cette té­lé­com­mande ar­bore elle aus­si un style par­ti­cu­lier dans son for­mat. Elle est du genre mi­ni, en plas­tique très lé­ger, avec peu de touches. On ne sait d’ailleurs pas la pre­mière fois où se trouve le vo­lume. Il est dom­mage qu’emo­ti­va n’ait pas réa­li­sé au­tant d’ef­fort sur ce point que sur le reste. On au­rait pré­fé­ré une té­lé­com­mande peu­têtre moins sty­li­sée, mais un peu plus sé­rieuse et pra­tique. A contra­rio un point sur le­quel Emo­ti­va a fait très at­ten­tion : la ges­tion du vo­lume. Lorsque l’on al­lume l’am­pli, le vo­lume aug­mente de zé­ro pour re­ve­nir au ni­veau d’écoute pré­cé­dent. Il en va de même pour le vo­lume de la sor­tie casque qui est mé­mo­ri­sé in­dé­pen­dam­ment. Ain­si, on ne risque ja­mais de se prendre le son à fond dans les oreilles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.